Tous les articles par Bruno Clavet

« Catalunya Experience » Une excellent présentation de la culture catalane mais…

J’ai trouvé une série nommée « Catalunya expérience » sur Youtube qui a été diffusé à TV3. Comme le titre l’indique, j’ai beaucoup apprécié les exemples d’expérience présenté. De plus, il y a une belle direction photo et les invités permettent de présenter la grande variété des expériences culturelles offertes lorsque l’on voyage en Catalogne. Par exemple, un circuit sur la guerre civil avec deux anglais dont le grand père est décédé durant le conflit, un voyage pour Robert Englund l’acteur qui a personnifié Freddy et un circuit pour présenter l’accessibilité avec un ancien athlète paralympique canadien pour ne nommer que ceux-là.

Cependant, il m’a aussi amené beaucoup de questions. Premièrement, est-ce que c’est voyage sont accessible à la majorité des touristes? Il ne faut pas oublier que ces voyages sont présentés à l’intérieur d’une mise en scène. Bien que les expériences soient très inspirantes, je ne pense pas que l’expérience lors de ces visité soit aussi personnalisé. De plus, les lieux seront beaucoup plus occupés par d’autres touristes ce qui n’est pas le cas dans ces émissions, car le tournage leur a probablement permis d’avoir accès aux lieux après les heures de fermeture pour ne pas être déranger par les visiteurs.

Je me demande aussi, qu’elle est la position de l’office du tourisme de la Catalogne par rapport au problème vécu à Barcelone (Chibas Fernandez 2014) qui sont causé par le tourisme, car bien que leur rôle soit de faire la promotion touristique de la région, je considère qu’ils ont aussi une responsabilité et un rôle à jouer par rapport à la problématique. Cette télésérie est peut-être aussi une façon d’amener les touristes à sortir de la ville de Barcelone pour visiter le reste de la région et ainsi faire diminuer la pression sur la ville. Dans ce cas, je me demande pourquoi les créateurs n’ont pas été plus loin dans leur démarche, car beaucoup de lieux sont présentés, mais ne parle pas du Comment visiter les lieux? Comment être un touriste plus responsable en tant que touriste? Ce qui est dommage étant donné que la situation.

Je vous conseil tout de même d’y jeter un coup d’œil, car bien que l’approche soit critiquable le contenu reste intéressant.

Ressource: Eduardo Chibas Fernandez. Bye Bye Barcelona. 2014. 55:00, documentaire, 8 octobre 2017. http://www.imdb.com/title/tt0199399/?ref_=nv_sr_1.

Une critique du film avec un sourire la révolution

Le premier février dernier, j’ai assisté à la première du documentaire Avec un sourire la révolution du réalisateur québécois Alexandre Chartrand. Le film porte sur les évènements qui précèdent et se passe durant le référendum pour l’indépendance de la Catalogne qui a eu lieu le 1er octobre 2017. J’ai beaucoup aimé ce documentaire qui présentait un point de vue engagé sur la situation par rapport à la perspective catalane. La présentation d’anecdotes de la part de Catalans qui ont grandi durant le Franquiste   apporte aussi une belle compréhension de la perspective historique du débat qui a actuellement en Espagne.

Bien que j’aie aimé ce documentaire, j’ai toutefois ressenti que je n’étais pas le publique visé. Cela peut s’expliquer par les raisons suivantes. Premièrement, j’étais déjà au courant des faits présentés, je n’ai donc pas eu l’impression que ce film m’apportait une autre perspective ou une plus grande compréhension de la complexité de la problématique. Comme par exemple, mieux comprendre les symboles que représente la constitution pour le reste de l’Espagne, bien que celle-ci ne doit aucunement servir à légitimer les actes de violence présentés dans ce documentaire. Ou encore qu’est-ce que l’indépendance de la Catalogne dans le quotidien des Catalans et des Espagnols. Bien sûre, ces questions viennent probablement du fait que je suis étudiant en anthropologie et que je suis habitué de travailler toujours dans la complexité. J’ai aussi trouvé que le film laissait beaucoup de place aux élites artistiques et politiques de la Catalogne, mais peu de place a été laissé à la parole de la population et principalement aux jeunes Catalans ce qui aurait permis d’avoir une diversité dans les points de vue. Cependant, la conclusion du film donne une grande légitimité pour avoir présenté le point de vue des élites, car certains sont en prison et d’autre ont dû s’exiler pour ne pas y aller à la suite du référendum. De plus, il se peut que se soit dû à des contraintes techniques comme le temps. Malgré que j’aie trouvé que le film manquait un peu de complexité, je vous le conseil fortement surtout si vous ne connaissez pas bien les faits ou que vous voulez introduire le sujet à des néophytes, de plus, il est bien fait.