Récit de mon premier choc culturel.

J’ai décidé pour terminer comme dernier article de vous partagez ma première expérience de choc culturel à vie (selon ma mémoire)! Enfant, tous les dimanches, je mangeais du délicieux lapin cuisiné par ma grand-mère catalane comme d’autres devait manger du poulet ou du rôti de boeuf. Mes grand-parents avaient une maison à Saint-Timothée, avec une immense cour, ils avaient acheté un supplément de terrain pour y faire un immense jardin et  ils élevaient des lapins dans le but de les manger (pratique pas très courante dans nos banlieues).  Pour ma grand-mère, c’était probablement la facçon la plus simple de pouvoir perpétuer les traditions culinaires de sa propre mère,  et pour mon grand-père (d’origine valencienne et andalouse) ce n’étais pas non plus une pratique illicite. De plus c’était très économique.

J’adorais la cuisine de ma grand-mère et je me régalais de son lapin, qu’elle apprêtait très bien, et de multiples façon. Mon préféré c’était le lapin aux champignons.

Alors ce fameux choc est arrivé un lundi matin des années 1980, alors que tous les camarades de classes à l’école maternelle racontent chacun leur tour leur fin de semaine. Et bien moi j’ai raconté, en gros : « Je suis allée chez mon papi et ma mamie dimanche, j’ai mangé du lapin ».  Stupeur dans la classe et réactions!!! Des petites filles pleuraient, je me suis fait pointer du doigt, certains on a évité de jouer avec moi cette journée là: J’étais la méchante fille qui mangeait du lapin! Il faut dire que ce n’était pas dans les habitudes alimentaires et que le lapin était l’animal domestique de certains de mes camarades.

Le soir à la maison, j’ai raconté mon expérience à mes parents et c’est là que j’ai eu la première fois conscience que mes origines n’étaient pas seulement différentes géographiquement mais aussi culturellement. Et que ça pouvait déranger.

De nos jours, les choses ont bien changées. On peut acheter du lapin dans de grandes épiceries, on en retrouve sur les menus de certains restaurants et je gage que Ricardo à du publier plusieurs recettes de lapin. Je ne choque plus personne quand je raconte cette histoire, qui est devenue mignonne.  Même qu’il y a quelques années, une petite fille qui pleurait dans les années 1980 est venue chez moi manger du lapin…

 

La fédération catalane de cyclisme

ciclismec Que vous pratiquiez le vélo de route, le tout terrain, les descentes, le cyclo-cross, le para-cyclisme ou le tourisme à vélo, la fédération catalane de cyclisme à plein de truc à vous offrir.

Cette fédération est régie par un conseil et par des lois, mais elle oeuvre pour tous ses cyclistes membres, Sa page web est une vrai petite mine d’or! Sur cette dernière, on y retrouve toutes les nouvelles du cyclisme classées par type de pratique, des informations sur les techniques, le calendrier avec tous les événements et de multiples renseignements sur les divers clubs qui en sont membres. Il est aussi possible de retrouver tous les résultats des compétions antérieures classés par date.

Comme tout organisme, la fédération offre de nombreux avantages à ses membres, notamment grâce à ses multiples partenaires. Passant d’entrées à prix modiques pour des parcs, de rabais sur les réparations et entretiens du vélo, d’offres alléchantes chez l’esthéticienne, de billets de spectacles, il y aura de quoi plaire à tout le monde.

De plus, la fédération offre des ententes avantageuses avec certaines assurances qui couvrent les blessures et les accidents.

Même si vous ne faites pas de compétition de cyclisme, je vous conseille quand même une petite visite sur la page web. Le contenu y est très intéressant et la présentation esthétique est attrayante. Aussi, si vous voulez vous procurer un maillot ou un gilet aux couleurs de la fédération, vous pouvez le faire grâce à la boutique en ligne!

Page webciclisme

 

Les relations Québec-Catalogne

Il a fallu le retour de la démocratie en Espagne pour que naissent les relations privilégiées entre le Québec et la Catalogne. Le fait que ces deux nations vivent à l’intérieur même d’un autre État a fortement contribué à leur rapprochement.

De nos jours, ces deux nations collaborent, en premier lieu, sur le plan politique. En effet,  nous pouvons voir sur le site du Ministère des relations internationales du Québec que l’écart le plus long entre chaque rencontre entre les gouvernements québécois et catalan est d’à peine trois ans . Les relations entre les deux gouvernements, toute allégeance politique confondue, est donc très important autant pour le Québec que pour la Catalogne

 

Outre les rencontres ministérielles entre ces deux territoires, le Québec et la Catalogne collabore également dans des domaines concrets tels que la culture, l’économie ou le tourisme. Si nous prenons pour exemple la coopération dans le domaine économique, plusieurs accords bilatéraux de coopération existent. Il y a notamment, de la collaboration en matière de biotechnologie ou bien dans l’édition.

La coopération dans le domaine culturel est le «vecteur le plus important de la coopération Québec-Catalogne» (Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie 2015). Ils s’efforcent à faire rayonner leurs industries culturelles. Nous avons pu voir, notamment, des présentations du Cirque du Soleil ou de Wajdi Mouwad en territoire catalan

Bref, les deux territoires s’efforcent de maintenir des relations importantes étant donné leur ressemblance sur plusieurs aspects.

 

Source

http://www.mrif.gouv.qc.ca/fr/relations-du-quebec/europe/espagne/catalogne#culture

Le dernier exécuté

Salvador_Puig_Antich

C’est en 1974 que se produisit la dernière condamnation à mort en sol espagnol. L’exécuté en question fut Salvador Puig Antich, un militant antifranquiste et anticapitaliste catalan. Celui-ci a exercé ses activités au sein du groupe anarchiste intitulé le Mouvement Ibérique de Libération (MIL).

 Pris dans une embuscade

 Pour financer l’insurrection antifranquiste et la propagation des idéaux anarchistes, le MIL avait recours à plusieurs méthodes qui, bien qu’elles fussent plutôt hétérodoxes, concordaient avec lesdits idéaux anarchistes. Parmi celles-ci figurent les vols de banques auxquels Salvador Antich Puig a participé à quelques reprises.

Or, suite à de nombreux vols effectués avec succès, le MIL tomba sous la mire du régime franquiste. Pour contrecarrer cette organisation, la police franquiste a mis au point une embuscade visant à arrêter certains de ses membres. Cette opération ne s’est pas déroulée comme prévu et s’est terminée par un échange de coups de feu entre les policiers espagnols et les militants du MIL.

Cet échange de coups de feux a causé la mort d’un policier espagnol et à l’arrestation de Puig Antich. Bien que la police espagnole n’ait aucune preuve de sa culpabilité, il fut accusé du meurtre du policier et condamné à mort.

Un martyr malgré lui

La mise à mort de Salvador Antich Puig, en 1974, visait davantage à asseoir la légitimité du régime en place que de trouver un réel coupable. Ainsi, le jeune militant est devenu un symbole de la contestation antifranquiste malgré lui dans une Espagne aux prises avec près de quarante ans de dictature.

Pour les intéressés, voici la bande-annonce du film sur sa vie.

https://www.youtube.com/watch?v=bmMxcszQiCA

Sources

http://en.wikipedia.org/wiki/Salvador_Puig_Antich

http://www.independent.co.uk/news/world/europe/spain-seeks-justice-for-final-victim-of-ailing-francos-garrotte-415202.html

MUHBA : Refugi 307

 

307

Refugi 307 est un refuge, situé dans le quartier Poble Sec, qui a servi pendant la Guerre Civile espagnole  (1936-1939) à protéger les citoyens des bombardements aériens. Il est possible d’en faire la visite guidée (disponible en catalan, castillan et anglais) d’environ une heure, une heure et demie, tous les dimanches sous réservation.

Expérience intense en émotions qui vous mènera au travers 400 mètres de tunnels et vous pourrez, grâce à votre guide et les réactions, questions et commentaires du groupe découvrir  les conditions de vie dans le refuge (conseil/avertissement : si vous choisissez la visite en catalan, la probabilité d’avoir des visiteurs ayant vécu une telle expérience augmente, ce qui rend la visite beaucoup plus émotive).  Il y avait des toilettes, une aire de jeux pour enfants, de l’électricité, une infirmerie, et d’autres installations qui vous seront expliquées tout au long de votre parcours.

Les refuges de la sorte on été construits suite à un décret de Lluis Companys: La Junta de Defensa Passiva de Catalunya et qui avait pour but de trouver des moyens de protéger la population en trouvant, entre autres, pour celle-ci des moyens pour que les citoyens s’organisent tout en gardant des conditions de vies sécuritaires et salubres . Refugi 307 a été creusé et construit dans la montagne (Montjuïc) en 1937 par des habitants du quartier.

En 2011, Refugi 307 a été le lieu d’un théâtre expérimental: Subterraniès, sobreviure entre bombes.

Le coût de la visite est de 3,40  euros ou alors est inclus si vous achetez le billet combiné au coût de 7 euros à la MUHBA Plaça Del Rei, donnant accès à la visite des centres MUHBA (Musées d’Histoire de Barcelone).

Bonne visite!

Sources:

MUHBA  http://www.museuhistoria.bcn.cat/ca

Subterraniès (avec vidéo sur l’évènement)   http://barcelonacultura.bcn.cat/descobreix/subterranies,-sobreviure-entre-bombes,-al-refugi-307#.VS1ygPmG8vk

Pour en savoir plus sur les refuges anti-aériens de la Guerre Civile espagnole de 1936-1939  http://ca.wikipedia.org/wiki/Refugis_antiaeris_de_la_Guerra_Civil_a_Barcelona

Caga Tió, Tió de Nadal

Le père Noël, largement devenu commercial avec l’aide de Coca-cola est présent dans de très nombreux pays. En Catalogne il y a une tradition qui perdure et qui reste très importante et très populaire, le Tió de Nadal.

Originairement le Tió de Nadal, ou buche de Noël, était un véritable morceau de bois que les familles mettaient au feu et son cadeau était la chaleur qu’il procurait à la famille. La buche est devenue petit à petit un « véritable » personnage, avec des petites jambes, un visage arborant un large sourire et une barretina, le chapeau traditionnel catalan. Le Tió est recouvert d’un drap afin qu’il n’attrape pas froid.

Tió_de_Nadal

 

C’est à partir du 8 décembre que les enfants donnent à manger chaque soir au Tió en posant la nourriture sur une assiette en avant de lui. Le lendemain la nourriture n’étant plus dans la les enfants pensent donc que le Tió a tout manger, comme avec le biscuit et le verre de lait du père Noël. Plus on lui donne à manger, plus il va donner des cadeaux. Les cadeaux ne sont pas gros, surtout des bonbons, des noix, des turrons ou des chocolats.

La veille ou le jour de Noël, une véritable frénésie s’empare des enfants dans l’attente que le Tió chie les cadeaux. Le mot « chier » n’est pas utilisé au hasard et fait partie des différents éléments « culturo-scatophile » en Catalogne (comme le « caganer », petit personnage de la crèche de noel qui chie). Les parents utilisent différents stratagèmes afin de détourner l’attention des enfants pour pouvoir mettre les cadeaux sous le drap du Tió. Certains vont dire aux enfants d’aller mouiller le bâton avec lequel ils vont frapper le Tió pour que cela fonctionne mieux, d’autres vont dire que le Tió est gêné de chier devant eux et qu’ils doivent aller chanter ou compter dans une autres pièce.

Les enfants armés d’un bâton se mettent à frapper le Tió en chantant des chansons lui ordonnant de chier les cadeaux.

Caga tió,Caga torró,
Avellanes i mató,
Si no cagues bé
Et daré un cop de bastó.
Caga tió!

Chie, bûche,Chie torrons,
Noisettes et fromage,
Si tu ne chies pas bien,
Je vais te donner un coup de bâton.
Chie, bûche !

Après plusieurs chants, les enfants sont littéralement hystériques et ne peuvent plus attendre, c’est alors qu’on soulève le drap afin de découvrir ce que le Tió cache. Ce rituel peut être fait plusieurs fois jusqu’au moment ou le Tió n’a plus rien à chier, les enfants découvrent alors un hareng, un oignon, une merde en plastique ou simplement rien du tout. Les enfants le font souvent à l’école, chez les amis ou encore chez la famille.

Bien que le père Noël américain sois de plus en plus populaire cette belle tradition fait partie intégrante du folklore Catalan et laisse de très bon souvenir à ceux qui l’ont fait lorsqu’ils étaient plus jeune.

Souces:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ti%C3%B3_de_Nadal

Marta Pérez i Morguí

L’Aplec del Caragol

La Catalogne possède de  très nombreuses fêtes liées à la gastronomie. Des fêtes traditionnelles ou pour célébrer la récolte de certain produits. Ces fêtes sont des éléments très important car c’est surtout un moyen de plus pour se retrouver, de socialiser et de s’amuser. Ces fêtes sont des évènements très rassembleur et agissent comme un véritable ciment dans la société catalane.

Il y en a une qui m’est particulièrement chère car elle vient de la ville natale de ma femme, l’Aplec del Caragol de Lleida. Cette fête se déroule annuellement au mois de mai depuis 1980. La première édition a rassemblé 300 personnes regroupés en « colles » et 4000 visiteurs. Une « colla » est un groupe de personnes, avec un nom souvent drôle, portant un chandail de couleur et un mouchoir autour du cou un peu à la manière des « colles » de castellers. Ces groupes se retrouvent au « Camps Elisis » sur les bord de la rivière Segre pour célébrer l’escargot et l’excès. Dans cette région l’escargot est très populaire et les gens en raffolent littéralement. Il est très commun de se retrouver en famille et amis la fin de semaine afin d’en manger comme nous le ferions ici avec nos barbecue.

Depuis la première version l’Aplec a pris beaucoup d’ampleur et a même été déclarée fête nationale d’intérêt traditionnel par la Generalitat de Catanlunya en 2002. Aujourd’hui il y a environ 100 « colles » et 200.000 visiteurs. En 2012, 12 tonnes d’escargots ont été dévorés de toutes les manières possible. Cette manifestation gastronomique intègre des concerts de musique populaire, des fanfares, des activités pour les enfants, des concours et beaucoup d’alcool!

Cargol-01

 

La fête commence par un souper le vendredi ou chaque « colla » est responsable de la préparation des escargots et autres mets. Les activités durent jusqu’à dimanche après-midi. Pendant ce temps, les visiteurs peuvent déguster les différentes recettes et participer aux activités proposées. Le dimanche matin toutes les « colles » se retrouvent dans la partie haute de la ville afin de faire « la rua », un défilé à travers Lleida. Traditionnellement les habitants leur lance de l’eau depuis leur balcon.

636-apleccaragollleidasetmanaculturalpresentacioarxiufacebok

Finalement les « colles » arrivent au pont et les organisateurs leur donne un ruban comme preuve de participation à cette édition qu’ils rajoutent fièrement sur leurs étendards avant d’entrer au « Camps Elisis » pour manger le dernier repas de cette grande fête.

AplecCargol2010 (7)

 

 

Sources:

Marta Pérez i Morguí

http://aplec.org/

http://ca.wikipedia.org/wiki/Aplec_del_Caragol_de_Lleida

Découvrir la Catalogne autrement

Plusieurs facteurs intéressants nous donnent envie de visiter la catalogne. Je vous propose de la découvrir autrement : par la course. Le marathon de Barcelone est très populaire, d’ailleurs, plus de 15 000 coureurs y ont pris part cette année. Connu mondialement, son site web est notamment offert en espagnol, catalan, anglais, français, allemand, italien, danois, néerlandais. Cet événement a eu lieu en février 2015, mais ne vous en faites pas, la catalogne regorge de courses pour la saison à venir.

Selon moi, la course la plus intéressante si vous voulez voir un côté historique de la Catalogne est la cursa DiR qui aura lieu le 31 mai 2015. Pour la deuxième édition de la course, les organisateurs ont tracé un parcours de 10 km qui se défini sur la diagonale : principale artère de Barcelone.DiR

Si vous êtes fervent de dénivellation et que vous voulez relever un défi de taille, alors la Ultra Trail Ulldeter de Gérone est pour vous ! Un parcours de 52 km à la découverte du parc naturel Cabeceras del Ter y Freser. Vous aurez 9h pour relever le défi!Bastiments -  16-06-2012 10-57-30

Finalement, si vous êtes bien préparés, ce sont les paysages de montagneux de Gérone qui vous séduiront. Un parcours de 171.63 kilomètres passant par les six cordillières del Ripollès. Le départ aura lieu le 6 juin à 19h00 et vous aurez 48 heures pour terminer le parcours et pour admirer les paysages spectaculaires.

Pour d’autres idées de courses, n’hésitez pas à consulter ces sites web :

Emmona

Trail Cap de Creus

Ultra Trail Barcelone

Midnight trail Barcelone

Spartan Race Barcelone

event_201fc7e1-1195-4add-9a90-7e2d1067e1b8

De Soirées de Barcelone à Don Quixote

Roberto Gerhard

Dans la conclusion de mon exposé, j’ai mentionné que Don Quixote reprenait plusieurs idées mises en place dans Soirées de Barcelone. Voici quelques-uns de ces éléments.

D’abord, il est intéressant de constater que le titre de Soirées de Barcelone est évidemment en français, sans doute dans le but de conquérir le public français et européen qui parle plus souvent français que catalan. Don Quixote utilise le titre en catalan du roman de Cervantes, mais le but est le même: annoncer la nationalité de l’oeuvre dans un but de propagande de la culture catalane.

Don Quixote est toutefois plus développé que Soirées de Barcelone du fait que Gerhard a pu compléter son oeuvre. Certains musicologues soutiennent même que le personnage de Don Quichotte incarnerait le rêve républicain qui se bat mais échoue contre les forces nationalistes. Pour ma part, je crois que cette interprétation expliquerait que la mélodie associée au personnage de Don Quichotte soit toujours entendue au hautbois dont le son nasillard rappelle la sonorité de la cobla catalane qui est l’ensemble instrumental accompagnant la sardane. On pourrait même aller plus loin puisque Dulcinée aussi possède une mélodie qui est jouée au hautbois. Dulcinée pourrait donc représenter symboliquement la République désirée par les républicains catalans.

Enfin, je vous propose de comparer la Dansa de les Majorales de Soirées de Barcelone ( à partir de 3 min 41) avec la présentation du thème associé à Dulcinée dans Don Quixote ( à partir de 1 min 52).

Vous remarquerez sans doute que l’accompagnement au piano fait entendre un battement de deux notes conjointes, la et si. L’étude comparative des partitions montre justement que ce sont les mêmes notes aux mêmes instruments qui sont entendues dans ces deux extraits, bien que dans Soirées de Barcelone l’accompagnement soit plus rapide.

Soirées de Barcelone : Dansa de les Majorales (3: 41)

Don Quixote : Thème de Dulcinée (1: 52)

250px-Logo_blau_uoc

 

Établie depuis 1994, cette université à distance catalane est une des plus reconnues mondialement. Cette institution en ligne offre des cours en catalan, espagnol et français et anglais; cela lui permet d’attirer des étudiants provenant des quatre coins du monde. L’UOC est une université qui permet une grande ouverture sur le monde. Elle permet à la langue catalane de voyager et de se faire connaître davantage. L’Universitat Oberta de Catalunya s’engage à promouvoir la réalité culturelle et sociale catalane.

Elle promeut une éducation diversifiée et basée sur le partage des connaissances. Pour ce faire, cette université catalane entretient des relations avec diverses universités dans de nombreux pays. En plus d’offrir une grande diversité culture, l’Universitat Oberta de Catalunya propose des cours dans des domaines très variés; les sciences, les arts, l’économie, l’informatique, etc. Il y a de tout pour tous!

Ce qui rend cette université si unique, c’est que les cours et examens sont tous, sans exception, accessibles en ligne. Ainsi, il est possible d’obtenir un diplôme de l’UOC sans avoir à se déplacer. C’est d’ailleurs une des valeurs principales de cette institution; l’Universiat Oberta de la Catalunya propose des cours flexibles et qui s’adaptent à tous les types d’étudiants. l’UOC offre des cours libres, de premier cycle, de deuxième cycle, et de troisième cycle et même des programmes de doctorats. Les étudiants peuvent donc compléter leur cheminement au rythme qui leur convient le plus.

Le respect est au coeur des valeurs de cette institution. En effet, l’Universitat Oberta de Catalunya croit que l’apprentissage doit toujours s’effectuer dans un climat de respect, notamment des différentes cultures. Ouverte sur le monde, cette université prône l’échange et le partage, mais toujours dans un esprit de coopération.

 

Source

http://www.uoc.edu/portal/fr/index.html