FC Barcelone

Le miroir d’un peuple et de ses revendication, c’est une clameur qui se répand comme une traînée de poudre dans le plus grand stade d’Europe à chaque soir de match ; après 17 minutes et 14 secondes de jeu, les dizaines de milliers de supporteurs du Camp Nou déploient des estelades, le drapeau catalan floqué d’un triangle bleu et d’une étoile blanche, symbole de l’indépendance. Ils entonnent alors le cri de l’indépendance : In, Inde, Independència ! Pendant quelques secondes, le stade, qui peut accueillir près de 100 000 spectateurs, devient la caisse de résonance du nationalisme catalan. Le moment choisi est un clin d’oeil à 1714, l’année de la défaite de la Catalogne face aux armées franco-espagnoles.

Fondé en 1899 par un Suisse, Hans Gamper, et majoritairement composé de joueurs étrangers, le FC Barcelone n’a pas toujours été lié à la Catalogne. À ses débuts, l’équipe revendique avant tout son appartenance à Barcelone et choisit d’ailleurs le même écusson que celui de la ville. La catalanisation du club débute quelques années plus tard, lorsque le FC Barcelone se rapproche de la bourgeoisie catalane, des milieux industriels et des dirigeants nationalistes de la Lliga Regionalista, le grand parti catalaniste de l’époque.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Gamper

1714, 17 minutes et 14 secondes

 

Description de l'image Joan Gamper 1910 year.jpg.

Le fondateur du FC Barcelone, Hans Gamper

Résultats de recherche d'images pour « 17:14 camp nou »

Les spectateurs 17:14, In, Inde, Independència !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *