La mort et le printemps - 18/12/2015

Lecture publique de « La mort et le printemps »,                   de Mercè Rodoreda

Vendredi 18 décembre 2015, 19h – Café Tuyo, 370 Marie-Anne, Montréal 

Colin Zouvi, étudiant en littérature comparée à l’UdeM, et Neus Penalba, professeure invitée en études catalanes au Département de littératures et de langues du monde de l'UdeM, feront la lecture en catalan et en français d’extraits du roman La mort et le printemps, de Mercè Rodoreda.

Accompagnement musical: Valérie Gagné et Carl Archambault 

Entrée libre | Pour plus d'information: Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Événement sur Facebook: https://www.facebook.com/events/740620572739929/

 

Venez découvrir un des meilleurs romans de la littérature catalane.

 « Il y a longtemps, le plus vieux d’entre les vieux du village avait expliqué qu’il avait assisté à la naissance de tout. Le village était né d’un grand malaise de la terre. La montagne s’était fendue, puis elle était tombée de tout son long dans la rivière. La rivière s’était répandue dans les champs, mais elle voulait couler en gardant toute son eau et peu à peu elle avait creusé sous le montagne qui était tombée. Le vieux avait ajouté que sur la terre et les pierres décrochées. une nuit la lune avait déposé deux ombres qui s’étaient réunies par la bouche. Et il avait plu du sang. C’est ainsi que tout avait commencé. »

(Mercè Rodoreda, La mort et le printemps)

« Roman inclassable et déroutant, La mort et le printemps évoque à travers le regard d’un adolescent, un village, perdu aux confins d’une région anonyme, aux rites et traditions étranges. Ce dernier livre de Mercè Rodoreda - auquel elle se consacra pendant près de vingt ans- est à la fois un récit initiatique, un texte poétique et un exercice de fiction complexe et ambitieux, porté par une dimension mythique et une exigence rare. » 

(Quatrième de couverture, Gallimard, collection L’Imaginaire)

 « La mort i la Primavera » és molt bo. Terriblement poètic i terriblement negre. Amb el meu estil d’ara : primera persona i procurant dir les coses de la manera més pura i més inesperada », escrivia Mercè Rodoreda a Joan Sales, arran de presentar-la al Sant Jordi 1961. Aquesta obra « diferent, inesperada, plena de símbols insconscients » també era de les que desborden els criteris dels jurats. Tot el 1962 Mercè Rodoreda la retreballarà « lluitant amb ella com si m’hi anés la vida ». « Quan us donaré La Mort us donaré una obra mestra », promet a J. Sales. Vint anys després ho anava a complir : « Abans que res enllestiré La Mort, falta poquíssim », ens havia dit poques setmanes abans de morir…

 (Quatrième de couverture, Club Editor)

Qui est Mercè Rodoreda?

(Vous pouvez activer les sous-titrés français)

Mercè Rodoreda i Gurguí (Barcelone, 1908 - Gérone, 1983) est l'une des grandes romancières du XXe siècle. L'auteure de 'La plaça del Diamant' [La place du Diamant] commence sa carrière littéraire avec des romans psychologiques, puis façonne au fil du temps un univers atemporel et mythique, assez exceptionnel dans la fiction catalane contemporaine.

Vous pouvez consulter le profil complet de Mercè Rodoreda

 

Séjours de l'IRL

Estades lingüístiques en territoris de parla catalana

L'Institut Ramon Llull organitza, conjuntament o amb la col·laboració d'altres institucions, estades de formació lingüística i cultural pensades per millorar la competència lingüística i els coneixements culturals dels estudiants de català de l'exterior per mitjà de cursos, conferències, visites i activitats complementàries.

XII Campus universitari de la llengua catalana

Estada lingüística d'estiu a Barcelona

 

Pays catalans