Archives de catégorie : sport

Sport Universitaire Catalogne/Québec : où sont les étudiants les plus passionnés ?

Le 28 septembre 2018, à l’entrée du stade de football du CEPSUM, je retrouvai Èric, un étudiant en échange venu directement de l’Universitat Pompeu Fabra en Barcelone, pour assister à son premier match de football américain : les Carabins de l’Université de Montréal contre le Vert & Or de Sherbrooke.

Moi, j’avais des lignes de guerre sur le visage, un pull aux couleurs de l’équipe, le blason des Bleus et le poing en l’air ; Èric me dévisageait. C’est même tout le match qu’il dévisagea  (une belle victoire pour la Montagne, 43-2), et vers la fin, je ne fus pas privé de ses commentaires : jamais n’avait-il vu autant d’engouement pour le sport étudiant en Catalogne, seulement lors des matchs de soccer du Barça…

Un an plus tard, j’assistai au match McGill vs. Carabins, le 4 octobre 2019, et à une nouvelle victoire pour la Montagne : 21-3. L’étonnement d’Èric me revint alors en tête, tout comme mes questions de l’époque : existe-t-il des équipes sportives universitaires en Catalogne ? Sont-elles organisées comme celles du Québec ? Surtout, les étudiants catalans soutiennent-ils leurs équipes avec autant de passion que les québécois ?
C’est pour y répondre que je vous propose aujourd’hui de faire avec moi un rapide survol du sport universitaire en Catalogne.

A punt ? Doncs endavant !

Avant toute chose, il faut savoir que les Pays Catalans comptent au moins 23 universités, dont la plupart se trouvent en Catalogne. À elle seule, elle en rassemble 12, parmi lesquelles je me suis permis d’en choisir 4 qui me semblaient être à l’image du quatuor montréalais: l’Universitat Ramon Llull ou URL (privée), l’Universitat Internacional de Catalunya ou UIC (privée), l’Universitat de Barcelona ou UB (publique) et l’Universitat Pompeu Fabra ou UPF (publique).

J’ai également découvert l’existence de l’ECU (Esport Català Universitari, ou Sport Catalan Universitaire), organisme équivalent du RSÉQ (Réseau du Sport Étudiant du Québec) qui coordonne les différentes équipes de sport universitaire, les Lligues Universitàrias (Ligues Universitaires) et les Campionats de Catalunya Universitaris (Championnats Universitaires de Catalogne). Chaque année scolaire, une université différente est chargée de les organiser, sous la direction de l’ECU.

Ces mêmes universités offrent toutes des services sportifs accessibles par tous les étudiants de leurs campus, à la façon des universités québécoises. Cependant, toutes ne disposent pas de terrains sportifs privés : ainsi l’UPF emprunte-t-elle ses terrains à l’Universitat Politécnica de Catalunya, tandis que l’UIB offre plusieurs réductions et abonnements spéciaux à ses étudiants dans plusieurs gymnases et centres sportifs de la ville, service que l’on retrouve également chez l’URL en partenariat avec le Centre sportif municipal Can Caralleu et La Salle (Sport & Fitness). Seule l’UB semble posséder un complexe sportif à même de se mesurer aux complexes québécois : piscine (ci-dessous), champ de rugby, piste d’athlétisme, champ de soccer, champ de lancer de poids, cours de tennis et de padel, sans oublier une salle de musculation… il ne manquerait qu’un mur d’escalade et un bassin de plongeon pour rivaliser avec le CEPSUM de l’UdeM ou le PEPS de l’Université Laval !

C’est d’ailleurs l’une des activités dirigées proposées par l’URL, avec entre autres une sélection d’arts martiaux, escrime, tennis de table, badminton, yoga, tai-chi et méditation. L’UPF et UB se limitent à quelques cours, mais cette dernière offre en contrepartie le sport solidaire, soit une initiative pour former des équipes sportives parmi les jeunes issus de communautés marginalisées et fragilisées de Barcelone.

Et en parlant d’équipes, il faut premièrement les distinguer, à l’instar des universités québécoises, des ligues sportives et des clubs. En effet, les Lligues Universitèrias regroupent 7 universités de Barcelone et quatre disciplines : volleyball, basquet, soccer et soccer d’intérieur ; les équipes peuvent être formées par n’importe quel regroupement étudiant, sans égard à leur niveau, pour s’affronter lors de tournois interuniversitaires.

Les équipes, quant à elles, permettent de participer aux CCU coordonnés par le ECU, et se rapprocheraient du concept québécois de sport d’excellence, où entrent en jeu nos Carabins, les Stingers, les McGills, les Citadins, le Rouge & Or de Laval, le Vert & Or de Sherbrooke, les Gee Gees d’Ottawa, etc. Le soccer, le volleyball et le basquet sont offerts par les quatre universités, avec une addition de rugby et de handball pour l’UB et l’UIB ; l’URL est la seule à présenter une équipe de Castellers. Quant aux sports individuels, tels que l’athlétisme ou la natation, ils ne semblent pas être regroupés en équipes à la façon des universités québécoises, mais peuvent être représentés au CCA.

Ce qui m’a le plus interpellé, c’est que si ces équipes défendent le nom, les couleurs et le blason de leur alma mater, et possèdent parfois une mascotte ou un logo particulier (le dragon vert de l’URL par exemple, que vous pouvez voir dans une vidéo de leur site web, en lien ci-dessous), elles ne semblent avoir ni prénom qui fasse polémique dans les journaux (tels les Redmen de McGill), ni matériel promotionnel ou boutiques spécialisées. Pour ce qui est de leur médiatisation, je ne suis pas en mesure de la comparer à celle du Québec.

Finalement, l’UIB et l’UPF offrent un soutient particulier aux étudiants d’alt nivell (sport de haut niveau) qui souhaiteraient s’illustrer dans des compétitions d’autant plus sérieuses. Ainsi, l’UPF en compte 62, à rajouter aux 1472 étudiants inscrits à des activités sportives et aux 81 équipes de l’UPF participant à des compétitions. Cela n’est pas sans rappeler les 11 clubs sportifs de l’UdeM et ses 500 étudiants inscrits aux 13 équipes sportives des Carabins, dont ceux qui se sont illustrés en Italie lors des Universiades, ou les nageuses ayant défendu ces mêmes couleurs aux Jeux Olympiques de Rio.

Il semble donc évident qu’autant la Catalogne que le Québec s’inquiètent du développement sportif et athlétique de leurs étudiants. Et pourtant, j’ai la forte impression qu’il y a divergence sur le plan culturel : si les catalans ne manquent pas de passion lors des matchs du Barça, les québécois me semblent plus prêts à soutenir l’équipe de soccer des Carabins avec autant d’ardeur que l’équipe professionnelle de l’Impact de Montréal.

Intuition sans fondements, ou curieuse différence culturelle ? Je ne le sais encore, mais je comprends de mieux en mieux l’étonnement d’Èric en ce match du 28 septembre, face à la folie des udemiens lorsqu’il s’agissait de défendre la Montagne.

SOURCES

UNIVERSITAT DE BARCELONA. Esports. Mise à jour en 2019. [En ligne] http://www.ub.edu/esports/ [consulté le 10 octobre 2019]

ESPORT CATALÀ UNIVERSITARI. E.C.U. Mise à jour en 2019. [En ligne] https://esportuniversitari.cat/ecu/ [consulté le 10 octobre 2019]

UNIVERSITAT RAMON LLULL. Servei d’Esports. Mise à jour en 2019. [En ligne]. https://www.url.edu/ca/serveis/servei-esports [consulté le 10 octobre 2019]

UNIVERSITAT POMPEU FABRA. Esports. Mise à jour en 2019. [En ligne] https://www.upf.edu/web/esports [consulté le 10 octobre 2019]

UNIVERSITAT INTERNACIONAL DE CATALUNYA. Esports. Mise à jour en 2019. [En ligne]. https://www.uic.es/ca/esports [consulté le 10 octobre 2019]

GENERALITAT DE CATALUNYA. Universitats i Reserca : Universitats de Catalunya. Mise à jour en 2019. [En ligne]. http://universitatsirecerca.gencat.cat/ca/01_secretaria_duniversitats_i_recerca/universitats_i_recerca_de_catalunya/universitats/universitats_de_catalunya/ [consulté le 10 octobre 2019]

ALTILLO. Universidades de Barcelona (España). Mise à jour en 2018. [En ligne]. https://www.altillo.com/universidades/espana/universidades_espana_barcelona.asp [consulté le 10 octobre 2019]

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL. CARABINS. Mise à jour en 2019. [En ligne]. https://carabins.umontreal.ca/ [consulté le 10 octobre 2019]

UNIVERSITÉ MCGILL. McGill Athletics and Recreation. Mise à jour en 2019. [En ligne]. https://mcgillathletics.ca/ [consulté le 10 octobre 2019]

Un match du fc barcelone devant 0 spectateurs

La ville de Barcelone est reconnue pour sa culture, son architecture ainsi que son équipe de soccer qui est très populaire à travers le monde.

Le 1er octobre 2017, lors du référendum sur l’autodétermination de la Catalogne, le match qui opposait le FC Barcelone à l’équipe de Las Palmas pour le championnat espagnol a la particularité d’avoir été joué devant 0 spectateur.

La direction du FC Barcelone a décidé de ne laisser entrer personne à cause du climat tendu qui était présent dans la ville pour le vote. En effet, la police espagnole a agit violemment contre les Catalans qui allaient voter. Les Catalans agissaient de manière pacifique, alors que les policiers ont abusé de leur pouvoir en plus d’avoir enlever des urnes contenant des bulletins de vote.

Le FC Barcelone a fermé les portes du Stade – le Camp Nou – pour des raisons de sécurité. En effet, les amateurs barcelonais présents au stade lors des matchs lancent des chants pour l’indépendance de la Catalogne. Lorsque ça fait 17 minutes et 14 secondes que le match a commencé, les amateurs lèvent leur drapeau en l’honneur de la chute de Barcelone du 11 septembre 1714.

Lorsqu’on regarde des extraits du match, il s’agit d’une expérience particulière puisqu’on peut entendre les joueurs se parler dans le Camp Nou.

Faits saillants du match du 1er octobre

Le slogan du FC Barcelone est “Més que un club”, donc “Plus qu’un club”. Le FC Barcelone représente une fierté pour la Catalogne. Cette décision du club est une conséquence directe de la violence usée par les policiers espagnols.

Le match s’est conclu par une victoire de 3-0 du club catalan.

Source: https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-match-fc-barcelone-las-palmas-dispute-a-huis-clos-en-raison-du-referendum/839023

Les sports extrêmes en Catalogne

J’adore les sports extrêmes ! J’aime pousser mes limites au maximum. Pour moi, réaliser un sport extrême est à chaque fois un nouvel accomplissement personnel. Lors de mon dernier séjour en Espagne, je devais réaliser une des randonnées les plus dangereuses au monde qui s’appelle El Caminito del Rey. Malheureusement, le site était fermé lors de mon séjour… Pour cet article, j’ai décidé de faire une recherche sur les sports extrêmes qu’il est possible de pratiquer en Catalogne, à proximité de Barcelone.

El Caminito del Rey article 1

Le Canyoning

Ce sport se pratique en eaux vives et il consiste à descendre une rivière en alternant nage, randonnée et escalade. Il est possible de pratiquer ce sport à différents endroits en Catalogne par exemple à La Molina ou encore à Vall de Noguera Pallaresa.

Voici des sites avec de plus amples informations pour une journée d’activité: http://www.s-cape.eu/trip/short-break-to-vall-de-noguera-pallaresa  http://www.amoreteshotel.com/fr/canyoning.php

canyoningvbohinju3

Deltaplane et parapente

Il est vrai que le deltaplane et le parapente ont de nombreux points en commun, il ne faut toutefois pas les mélanger. Le deltaplane dispose d’une structure rigide et sa voile est accrochée sur un cadre en métal alors que le parapente, pour sa part, possède une structure souple dont une portion de la voilure peut se dégonfler. Aussi, le parapente se déplace de façon plus lente que le deltaplane. Il est toutefois pertinent de savoir que plus l’appareil va vite, plus votre sécurité est assurée. Au niveau positionnement et confort, le parapentiste s’assied tranquillement dans un harnais tandis que le pilote d’un deltaplane est allongé et regarde le sol. Enfin, le plus important selon moi, la sensation durant le vol. Les amateurs de sensations fortes, comme moi, opteront pour le deltaplane. Le parapente s’adresse, quant à lui, à des personnes qui souhaitent profiter d’une balade tranquille et admirer le paysage. L’Espagne en générale possède des conditions géographiques et météorologiques parfaites pour ce genre d’activité. Berga est une ville où les Pyrénées débutent. Elle est connue pour ses forêts, sa nature et ses rivières. Elle a les caractéristiques nécessaires pour que votre vol se passe à merveille et en plus, la ville vous charmera dès votre arrivée. http://www.volem.net

para

DCIM100MEDIA
DCIM100MEDIA

Escalade

Il est évident que le paysage montagneux de Barcelone permet non seulement d’escalader des parois rocheuses, mais aussi d’explorer les grottes humides de la région ou encore de s’aventurer sur des plaines rocailleuses. À cette adresse, http://www.barcelonaclimb.com, vous trouverez les meilleurs endroits pour effectuer de l’escalade dans la capitale catalane. En lisant ceci vous vous dites peut-être : « Ouin, mais je n’ai jamais fait ça de ma vie de l’escalade… » et je vous réponds qu’il y a un début à tout ! Et en plus, ce site vous permet de trouver des itinéraires selon votre niveau d’habilité.

escalade

Canoë-kayak, hydrospeed et rafting

L’Espagne offre largement de quoi réjouir les passionnés de sports nautiques avec ses quelques 1 800 rivières et torrents. Encore une fois, diverses compagnies touristiques, offre généralement la location de tout le matériel nécessaire sur place. Pour ceux qui ne connaissent pas l’hydrospeed, ce sport est en quelque sort un mélange entre la nage et le canoë. Il consiste en fait à glisser à l’aide d’une planche en eaux vives. Le meilleur moment pour pratiquer ses sports nautiques sont généralement entre les mois de mai et juin. En Catalogne, la turbulente Noguera Pallaresa est sans aucun doute, l’une des meilleures rivières pour les sportifs. Les principaux lieux pour pratiquer ces activités sont la ville de Sort (une commune située dans les Pyrénées) et les villages de Rialp et de Llavorsí qui sont situés à environ 3 heures de Barcelone.

Pour conclure cet article, avec la richesse géographique de la Catalogne, la pratique de sports extrêmes est idéale pour les aventuriers ou les gens cherchant à vivre des émotions fortes. Finalement, j’espère vous avoir convaincu de pratiquer un de ses sports dans les charmantes régions catalanes. Voici un dernier site d’excursions organisées qui pourrait vous intéresser. Ils préparent même pour vous des activités spéciales pour un enterrement de vie de jeune fille qui sort de l’ordinaire : http://catalognedecouverte.com

Section-Eaux-Vives-HydroSpeed

123

Si « El Caminito del Rey » vous intéresse, voici un petit vidéo et leur site web : https://www.youtube.com/watch?v=fcczjFRcVcU   http://www.caminitodelrey.info/fr/#1

http://voyagerloin.com/photos-voyage/photos-du-monde/les-10-sentiers-les-dangereux-du-monde-on-part-toujours-en-randonnee/

Ann-Sophie

 

La fédération catalane de cyclisme

ciclismec Que vous pratiquiez le vélo de route, le tout terrain, les descentes, le cyclo-cross, le para-cyclisme ou le tourisme à vélo, la fédération catalane de cyclisme à plein de truc à vous offrir.

Cette fédération est régie par un conseil et par des lois, mais elle oeuvre pour tous ses cyclistes membres, Sa page web est une vrai petite mine d’or! Sur cette dernière, on y retrouve toutes les nouvelles du cyclisme classées par type de pratique, des informations sur les techniques, le calendrier avec tous les événements et de multiples renseignements sur les divers clubs qui en sont membres. Il est aussi possible de retrouver tous les résultats des compétions antérieures classés par date.

Comme tout organisme, la fédération offre de nombreux avantages à ses membres, notamment grâce à ses multiples partenaires. Passant d’entrées à prix modiques pour des parcs, de rabais sur les réparations et entretiens du vélo, d’offres alléchantes chez l’esthéticienne, de billets de spectacles, il y aura de quoi plaire à tout le monde.

De plus, la fédération offre des ententes avantageuses avec certaines assurances qui couvrent les blessures et les accidents.

Même si vous ne faites pas de compétition de cyclisme, je vous conseille quand même une petite visite sur la page web. Le contenu y est très intéressant et la présentation esthétique est attrayante. Aussi, si vous voulez vous procurer un maillot ou un gilet aux couleurs de la fédération, vous pouvez le faire grâce à la boutique en ligne!

Page webciclisme

 

Découvrir la Catalogne autrement

Plusieurs facteurs intéressants nous donnent envie de visiter la catalogne. Je vous propose de la découvrir autrement : par la course. Le marathon de Barcelone est très populaire, d’ailleurs, plus de 15 000 coureurs y ont pris part cette année. Connu mondialement, son site web est notamment offert en espagnol, catalan, anglais, français, allemand, italien, danois, néerlandais. Cet événement a eu lieu en février 2015, mais ne vous en faites pas, la catalogne regorge de courses pour la saison à venir.

Selon moi, la course la plus intéressante si vous voulez voir un côté historique de la Catalogne est la cursa DiR qui aura lieu le 31 mai 2015. Pour la deuxième édition de la course, les organisateurs ont tracé un parcours de 10 km qui se défini sur la diagonale : principale artère de Barcelone.DiR

Si vous êtes fervent de dénivellation et que vous voulez relever un défi de taille, alors la Ultra Trail Ulldeter de Gérone est pour vous ! Un parcours de 52 km à la découverte du parc naturel Cabeceras del Ter y Freser. Vous aurez 9h pour relever le défi!Bastiments -  16-06-2012 10-57-30

Finalement, si vous êtes bien préparés, ce sont les paysages de montagneux de Gérone qui vous séduiront. Un parcours de 171.63 kilomètres passant par les six cordillières del Ripollès. Le départ aura lieu le 6 juin à 19h00 et vous aurez 48 heures pour terminer le parcours et pour admirer les paysages spectaculaires.

Pour d’autres idées de courses, n’hésitez pas à consulter ces sites web :

Emmona

Trail Cap de Creus

Ultra Trail Barcelone

Midnight trail Barcelone

Spartan Race Barcelone

event_201fc7e1-1195-4add-9a90-7e2d1067e1b8