Lluís Llach et le catalan

37449

Lluís Llach est un chanteur catalan, né à Gérone en 1948. Dès son jeune âge, il est rapidement initié à la musique. Il compose ses premières mélodies à l’âge de 6 ans, d’abord à la guitare et par la suite, au piano.

Il est très apprécié, en Catalogne, pour sa musique,  mais également pour son engagement moral et politique.

En 1967, Lluís Llach devient la dernière recrue du groupe Els Setze Lutges. D’ailleurs, Maria del Mar Bonnet est une des membres de ce regroupement des grands de la chanson catalane. Ce groupe était composé de chanteurs d’expression catalane qui tentaient d’encourager la Nova Canço et de normaliser l’usage du catalan dans l’univers de la musique moderne.

La Nova Canço est un mouvement artistique et musical sous le franquisme. Il avait pour but de promouvoir l’utilisation du catalan dans le monde des chansons. En plus, la musique permettait de dénoncer les injustices sociales qui régnaient en Espagne à cette époque.

Lors du franquisme, il compose la chanson l’Estaca qui sera l’hymne catalan de la résistance et le symbole de la liberté. Elle est un appel à la mobilisation et à la solidarité pour vaincre l’oppression.

Dans les années 1970, on interdit ses concerts en Espagne sauf en Catalogne, pendant quatre ans. Cette sanction fut causée par des propos contre Franco qu’il a tenu lors d’un concert à Cuba. Il devra s’exiler à Paris où il donnera de nombreux concerts.

La mort de Franco  marquera son retour en Catalogne.

Source:

Lluís Llach – Culturcat.

Wikipédia

Ruc català, l’âne catalan

burro

Appelé ruc català ou ase català, l’âne catalan est une race autochtone de la Catalogne.

Ces origines remontent à de nombreuses années et se concentrent dans la province de Gérone. On aurait observé une corrélation entre la modernisation de l’agriculture et son extinction. Effectivement, comme un bon nombre d’animaux de ferme, son utilité à travailler la terre diminua avec les avancées technologiques. Il semblerait qu’environ 50 000 ânes catalans aurait été recensés tandis qu’aujourd’hui, on n’en retrouve que 500.

L’âne catalan a une taille moyenne de 1,50 mètres au garrot et peut peser jusqu’à 500 kg. Son pelage est ras et noir, et blanc autour de la bouche, des yeux et sur le ventre. Toutefois, la couleur et la longueur du pelage peuvent varier selon la saison. Il est caractérisé pour sa grande résistance.

On le retrouve souvent sous forme d’autocollant placé à l’arrière des voitures et des motos. Cet autocollant fut créé par Jaume Sala et Àlex Ferreiro afin de sensibiliser les gens à l’extinction future de cet équidé. Le symbole de l’âne connut un énorme succès en Catalogne surtout pour son côté écologique. Puis, quelques années plus tard, il devient le symbole non officiel des nationalistes catalans puisqu’il fait opposition au taureau, symbole espagnol.

cnVjIGNhdGFsYQ==_177196_6785_1

Source:

http://es.wikipedia.org/wiki/Burro_catalán

https://fuives.wordpress.com