La Sardane

La Sardane est une danse traditionnelle catalane où les danseurs en cercle se tiennent par la main, accompagnés par la musique d’un ensemble instrumental appelé “cobra”.

La Sardane a beaucoup changé au fils du temps. Au XVIe siècle, elle consistait en une série de pas courts et pas longs (toujours présents  dans la version actuelle).  Aujourd’hui, elle diffère par des “mesures” plus nombreuses et une cobla composée d’avantage d’instruments.

La Sardane est une danse populaire appréciée et dansée par toute la population, vieux, tout comme jeunes, et  n’a jamais arrêté d’être exécutée malgré son interdiction sous le franquisme.  Une de ses particularités est qu’elle est dansée en cercle, alternant femmes et hommes.

Chaque sardane est composée de deux airs musicaux différents : celui des pas courts, et celui des pas longs. La sardane commence par les pas courts (deux fois), puis par les pas longs (deux fois aussi),les courts (encore deux fois) et enfin les longs (quatre fois cette fois-ci avec les deux derniers séparés par un intermède du flabiol très court, toujours la même mélodie transposée en fonction de la tonalité de la sardana). Durant ces intermèdes on ne danse pas, il faut bien se reposer (musiciens et danseurs), puis les musiciens répètent le dernier accord de la sardane de façon brève et sèche, très fort. Cela indique la fin de la danse, et les danseurs “jettent” leur bras en avant d’un coup sec pour indiquer la fin de la danse en même temps que les musiciens.

Nous pouvons dire que la Sardane est une danse vivante puisqu’elle est encore composée de nos jours et il y a d’ailleurs des concours de sardane annuels qui ont accueillis jusqu’à 26 000 compositions.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Sardane