Vers l’indépendance de la Catalogne

Marche à Barcelone en 2010
Marche à Barcelone en 2010

Le Parlement catalan a adopté le 9 novembre 2015 une résolution pour relancer l’indépendance de la Catalogne et la création d’une République indépendante de l’Espagne. L’échéancier de ce processus est prévu pour l’année 2017. Au cours de cette année, probablement l’Europe se verra augmenter d’un nouvel État au regard des dernières élections du 27 septembre 2015 qui a permis aux deux partis favorables à l’indépendance de la Catalogne d’avoir plus que la majorité des sièges au parlement régional.

Pour comprendre le cheminement de cette idée d’indépendance et son ancrage dans l’esprit des Catalans, il faut remonter le temps et s’arrêter un instant sur le pourquoi et le comment du sursaut nationaliste catalan. Les Catalans partent du principe que le catalan est une nation souveraine au regard de son histoire, de sa culture, sa langue propre, son identité, ses coutumes. Ils estiment qu’ils sont étouffés sous le régime espagnol et qu’ils ne peuvent pas se développer sur aucun plan économique ou culturel. Il faut rappeler le lourd tribut de ce peuple comme se défaire de sa langue et culture à coup de décrets tels que Decrets de Nueve Planta signé par Philipe V qui interdisent la pratique de la langue catalane dans l’administration et la suppression des institutions catalanes.

Le premier parti indépendantiste catalan est né en 1922 par Francec Macià qui se choisit la voix insurrectionnelle pour aboutir à son but, ce qui échoue. Lors de la proclamation de la Seconde République espagnole en 1931, Macià renonce à l’idée d’une république catalane et opte pour un gouvernement catalan surnommé le Generalitat qui voit le jour en 1932. Ce gouvernement est étouffé sous Franco et il faut attendre 1977 pour le voir rétabli et approuver en 2005 par le parlement catalan. Mais il faut attendre 2010 pour voir réellement une prise de conscience de l’identité catalane. C’est cette année-là que le texte élargissant l’autonomie de la région et reconnaissant l’existence de la « nation » catalane est rejeté par le tribunal constitutionnel à Madrid. Un million de personnes descend dans la rue et défile à Barcelone, depuis le nationalisme s’est accru.

Et les revendications plus que jamais mieux abouties il est question désormais de l’indépendance de la Catalane et de l’union même des pays catalans qui engloberait le Roussillon, la Cerdagne, la Frange d’Aragon, les Îles baléares, la Principauté d’Andorre entre autres. 2017 sera donc une année décisive pour les Catalans.

 

Sources :