Pierre le Grand

Portrait de Pierre le Grand

Pierre le Grand naquit à Valence en 1240. Il fut le premier fils ainé de jacques 1er, le conquérant, qui épousa une seconde fois Yolande de Hongrie. Destiné à être le successeur de son père en Catalogne depuis 1243, Pierre le Grand fut nommé procureur général en 1257, après la division de 1243. En 1258, il assiégea et prit le château de Hostoles, puis fit exécuter le turbulent Ramon Guillem de Òdena en 1261 pour démontrer son refus contre toute tendance à l’anarchie féodale dans son gouvernement de la Principauté. En 1262, Il obtint Catalogne, Aragon et Valence après le dernier testament de son père et épousa Constance de Sicile. Le 16 Novembre 1276, il fut couronné roi à Saragosse.  En 1281, Il entama sa politique étrangère d’alliances suite au mariage de sa fille Élisabeth avec le roi Denis 1er de Portugal et continua en 1282 une telle politique avec la promesse de mariage de son fils ainé Alphonse (futur Alphonse II de Catalogne) avec la princesse Élionor, fille d’Édouard 1er d’Angleterre.

De plus, le 31 Mars 1282, suite à la révolte de la population sicilienne à Palerme contre l’occupation française de leur territoire, sous le règne de Charles d’Anjou (Vêpres siciliennes), Pierre II le Grand aida les Siciliens avec une armée de 15000 Almogavres sous le commandement de Roger de Llúria. Une telle intervention catalano-aragonaise eut comme conséquence le passage de la Sicile sous la protection de ce royaume. Cependant, une nouvelle croisade française fut dirigée par le Pape Martí IV qui excommunia Pierre le Grand et soutint le candidat français au trône de la Sicile. Toutefois, devant l’aide des Almogavres et de Roger de Llúria, cette croisade française fut soldée par une défaite suivie d’une épidémie chez les troupes françaises.

La défense de Sicile par les Almogavres contre l’invasion des troupes françaises.

Il mourut à l’ âge de 45 ans au palais royal de Vilafranca del Penedès entre le 10 et 11 Novembre 1285 suite à une maladie. Il fut enterré dans le monastère royal de Santa Maria de Santes Creus de l’Ordre du Cister, comme il l’a demandé dans son testament en 1282. Après sa mort, son fils ainé Alphonse hérita de  la couronne catalano-aragonaise et Valence alors que Sicile passa aux mains de son fils cadet Jacques 1er.

Tombe gothique de Pierre II de Catalogne-Aragon, le Grand, au monastère de Santes Creus.

Sources :

https://www.enciclopedia.cat/EC-GEC-0050110.xml

http://pagines.uab.cat/pere-II-restes/content/pere-ii-el-gran-1240-1285

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_III_d%27Aragon

Crédit photo :

https://www.enciclopedia.cat/EC-GEC-0050110.xml

http://pagines.uab.cat/pere-II-restes/content/pere-ii-el-gran-1240-1285