Pourquoi -tous- s’intéresser à la Catalogne?

Bien sûr, les raisons sont multiples pour s’intéresser à la Catalogne. Certains sont fans du FC Barcelone, d’autres ont eu le coup de cœur pour la capitale et son charme incontestable. Personnellement, c’est sa richesse culturelle, ses paysages magnifiques, sa langue proche de la mienne et son débat indépendantiste très différent du nôtre qui m’ont accroché au départ. Si ces éléments font toujours de moi un catalonophile, une autre raison pour m’intéresser à cet univers particulier est venue supplanter les autres.

La Catalogne réussit là où plusieurs pays occidentaux échouent: intégration des immigrants, démocratie très vivante avec une forte participation citoyenne au débat politique, capacité à valoriser le patrimoine et la tradition du passé en symbiose avec l’innovation et la modernité du futur, en plus d’une réussite économique et d’un rayonnement international impressionants. À l’instar des fameux pays scandinaves dont on vante sans cesse le modèle socialiste de réinvestissement collectif des richesses, la Catalogne devrait nous servir de modèle de réussite pour faire face à de graves crises qui affectent l’ensemble des pays occidentaux.

La Catalogne est un terreau de diversité et d’échanges culturels qui a aujourd’hui la chance de se retrouver à l’écart des tendances xénophobes qui s’épanouissent dans nombre de pays occidentaux. La Catalogne vit en symbiose avec les nombreux émigrés et enfants d’émigrés Espagnols qui s’y sont installés en masse depuis un siècle. Elle vit aussi notablement bien avec l’immigration internationale numériquement très importante qu’elle a accueillie dans les dernières années. L’apprentissage du catalan auprès des émigrés internationaux est un réel succès. Quelle est la recette de ce succès? Excellente question à laquelle je ne saurais répondre… mais dont l’intérêt pour plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du nord est évident. Les plus de 100’000 Catalans qui ont manifesté récemment pour accueillir plus de réfugiés ont surement fait sourciller bien des politiciens habitués à d’autres rhétoriques…

Depuis des décennies, les pays occidentaux s’auto-proclament défenseurs de la démocratie. Le problème est que le sens démocratique des citoyens se tari: cynisme à l’égard des politiciens, faibles taux de participation, tendance à avoir de l’intérêt pour les élections qu’une fois par quatre ou cinq ans, sentiment de n’avoir aucun contrôle sur les grandes décisions de la société et amplification de l’isolement des citoyens dans le trouble de la vie individuelle et familiale. Il est remarquable de voir un peuple, ou du moins une importante fraction  d’un peuple, avoir une intensité politique aussi vigoureuse que celle des Catalans. Cette vigueur du débat est très originale, elle ne se reflète pas nécessairement par des taux de participation aux élections élevés; la forte tradition anarchiste et le réflexe de méfiance envers le gouvernement typique des peuples habitués à la soumission étrangère font en sorte que le peuple catalan exprime ses idéaux politiques dans une large gamme de plateformes. Par exemple, la société civile a pris le dessus sur le gouvernement de la Generalitat pour promouvoir l’indépendance, en lui imposant son programme et en organisant un vaste réseau de mobilisation nationale. La meilleure incarnation de ce trait caractéristique est la ténacité avec laquelle des Catalans proposent leur vision de la société dans les entreprises qu’ils fondent, les communautés qu’ils forment et dans les innovations qu’ils peuvent accomplir.

Le troisième trait remarquable du peuple catalan qui devrait intéresser tout le monde est son habile valorisation des traditions et du terroir -sans tomber dans un culte aliénant d’un âge d’or passé- tout en demeurant tourné vers la modernité et l’innovation. Dans nos sociétés où une importante partie du tissu social s’est évaporé, pour le meilleur parfois, mais aussi au profit d’un individualisme exacerbé, cette capacité de garder d’actualité des sujets historiques ou des traditions nationales et de valoriser des éléments du terroir est incroyablement précieuse.

Je ne sais pas si un Catalan serait d’accord avec ma réflexion sur ces originalités catalanes, mais d’un point de vue extérieur, il est certain que ce peuple très original détient des pistes de solution pour penser notre société. Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *