Víctor Català ou une écrivain catalane féministe

Résultats de recherche d'images pour « victor catala »

Caterina Albert (1869-1966) est une écrivain catalane originaire de l’Escala, petite commune de pêcheurs de l’Alt Empordà. Elle quitte l’école très jeune mais continue à lire intensément et à se former à la littérature. Caterina Albert commence sa carrière d’écrivain très jeune par des poèmes et un monologue « La infanticida » qui sera à la fois primé aux Jeux floraux d’Olot, mais vivement condamné dès lors que le jury apprend qu’il s’agit d’un écrit d’une femme et qu’il traite d’un sujet profondément violent. Elle poursuit sa carrière et publie « El cant dels mesos » recueil de poèmes ainsi que « Drames rurals » et décide dès lors d’utiliser le pseudonyme masculin de Víctor Català.

Sa vie et son œuvre sont à contre-courant pour l’époque puisqu’elle traite de sujets féministes et politiques et qu’elle ne se mariera jamais comme il était convenu pour une femme de son époque. Remarquée par les plus grands écrivains comme Joan Maragall avec qui elle entretiendra une longue correspondance, beaucoup de suspicions naissent autour de sa véritable identité. Le succès arrive finalement pour son œuvre « Solitud », narrant l’histoire de Mila, une jeune femme qui s’en va vivre en ermitage avec son mari dans une commune de montagne isolée et qui relate toute l’intériorité du personnage. Elle y dépeint sa solitude et les relations compliquées de Mila avec les hommes qui l’entourent et surtout exprime la complexité du désir féminin, autant de thèmes houleux pour l’époque. Il s’agit de son œuvre la plus saluée par la critique.

Documentaire sur la vie et l’oeuvre de Caterina Albert

Elle publiera encore par la suite mais elle se heurte aux représentants du Noucentisme et dans le contexte terrible de la guerre civile alterne plusieurs périodes de silence. Elle est définitivement une écrivain Moderniste et moderne et avant tout une écrivain féministe et engagée.

Sources:

http://www.xtec.cat/~jducros/Victor%20Catala.html

http://lletra.uoc.edu/ca/autor/victor-catala-caterina-albert

http://www.escriptors.cat/autors/albertc/pagina.php?id_text=1694

 

3 réflexions sur « Víctor Català ou une écrivain catalane féministe »

  1. La cause féministe au sein de la communauté catalane a peu été abordée lors du cours, mais cela me semble un sujet très intéressant à investiguer. Surtout en sachant que le droit de vote leur était accordé en 1932 je crois : des années avant de nombreuse suffragettes dont celles du Québec et de la France. L’élément décevant, dans ce cas-ci, est que son nom (vrai nom féminin) n’est pas aussi répandu que celui de Salvador Espriu par exemple.

  2. Il serait ici intéressant de décrire un peu le Noucentisme. Le terme fut créé en 1906 par Eugenio d’Ors , un écrivain catalan. L’utilisation du mot ”nou” renvois a une double signification dans la langue catalane. Il veut dire à la fois le chiffre ” neuf” et ” neuf ” également dans le sens de quelque chose de nouveau, référant ainsi au XXe siècle et aux changement qui se produisent .

  3. Hourra pour Caterina Albert. Pour le plaisir, j’ai imaginé des affinités… entre Laure Conan et Albert, entre Anne Hébert et Mercè Rodoreda. Marçal et Marchessault…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *