Història de Catalunya

Pour ceux qui ne me connaissent pas, s’il y a une chose que vous devriez savoir à mon sujet, c’est que j’adore les dessins animés. Lorsque je reviens à la maison après une longue et dure journée à l’université, il n’y a rien de mieux qu’un bon épisode d’une série que j’aime accompagné d’une tasse de chocolat chaud pour me redonner de l’énergie. Récemment, une série que je me suis découvert un plaisir fou à regarder est ‘Història de Catalunya’, une série de 39 épisodes de 15 minutes chaque produite par la Télévision catalane afin de célébrer le millénaire du début de l’histoire (politique) de la Catalogne.
Créée sous la supervision de Claudio Biem Boyd et financée par TV3, cette série vit le jour en 1988. À partir de ce moment, et ce, jusqu’en 1989, un nouvel épisode joua sur les ondes tous les samedis avec une reprise de celui-ci chaque jeudi matin pour accommoder les téléspectateurs absents lors de la première. Le principe de la série est tout simple: il s’agit d’une synthèse de l’histoire de la Catalogne qui raconte, de la préhistoire jusqu’aux temps modernes, les évènements ayant marqué le territoire et ces citoyens. En effet, il faut comprendre qu’au moment de la création de ce programme, l’Espagne vient de sortir d’une longue période de dictature pendant laquelle les habitants des territoires de culture et langue catalane ne furent pas enseigné leur histoire à l’école. Autre célébrer le millénaire de la Catalogne, la fin de la dictature fut l’autre raison importante ayant mis la puce à l’oreille de plusieurs qu’enseigner l’histoire de leur pays à la jeunesse catalane n’était pas une mauvaise idée.
Responsable de la trame historique, l’historien Ainaud de Lasartene put également compter sur l’aide de deux autres spécialistes pour l’aider à faire de la recherche dans le but de créer une image la plus authentique possible de la Catalogne d’alors. Joan Solé et Anna Durán furent ceux qui, à l’envers du décor, guidèrent les animateurs afin de s’assurer que chaque maison, chaque costume et détail reflète de manière exacte les périodes explorer dans l’émission. L’équipe fut complétée par Eduard Bonet, coordinateur et personne responsable du travail final que tous purent admirer tous les samedis.
Tout cela nous amène maintenant à parler de la mascotte de la série, Dragui. Créée afin de servir de narrateur, Dragui est un petit dragon aux écailles roses et au sourire contagieux dont la particularité est son incapacité à cracher du feu. Tel que l’explique Biern, l’idée d’utiliser un dragon comme narrateur vient surtout de l’idée de retourner sens dessus dessous l’image négative que présente cette créature comme agent du mal. En effet, après quelques minutes, il apparaît évident que Dragui est sympathique et même, entre champs de batailles, traités et trahisons, capable de faire des blagues. Autre la lourde tâche d’expliquer à tous les évènements du jour, ce dernier est également responsable de briser la monotonie de la narration historique afin de la rendre plus amusante et intéressante pour les téléspectateurs. Après tout, il ne faut pas oublier que cette série fut produite pour les 10 à 12 ans, bien qu’elle peut être vue par tous et même intéresser les plus grands en raison des détails historiques de chaque plan.
Finalement, la série tira sa référence un an après son arrivée sur les ondes, le 23 juillet 1989. Néanmoins, malgré sa courte existence, celle-ci réussit son mandat et marqua les esprits de manière à ce que, aujourd’hui, certains épisodes soient même vus en classe en tant que matériel complémentaire. C’est ainsi que je peux vous parler de cette dernière, mon premier contact avec Dragui et l’histoire de la Catalogne s’étant produit pendant un cours à l’Université de Montréal. Mais peut-être est-ce une bonne chose: après tout, quel mal y a-t-il à se laisser entraîner par ce dernier dans un extraordinaire voyage couvrant plus de mille ans d’histoire?

Bibliographie:

http://hemeroteca.lavanguardia.com/preview/1988/10/23/pagina-61/33050049/pdf.html

http://hemeroteca.lavanguardia.com/preview/1989/07/23/pagina-1/33080799/pdf.html

Une réflexion sur « Història de Catalunya »

  1. Ton article est très intéressant, et la conclusion parfaite. Pour moi, il n’y a aucun mal à utiliser stratégies narratives ou dessins animés ou peu importe, pour intéresser un public à l’histoire. Pour toi, ce fut à travers cette série de TV3, pour d’autres ce sera un film, pour certains une exposition… L’important c’est de trouver cette porte d’entrée, qui peut ensuite donner envie de chercher plus loin ou de comprendre plus en profondeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *