L’homme derrière la Sagrada Familia

Antoni_Gaudi_1878Architecte du palais et du parc de Güell, de la casa Milà, Vicens, Batlló et de la fameuse Sagrada Familia, Antoni Gaudí avait un art qui lui était propre.

Antoni Gaudí i Cornet est né le 25 juin 1852 à Reus. Après plusieurs années d’études, il obtient son titre d’architecte en 1878. Il est la figure du modernisme catalan. Ce mouvement est artistique et s’inscrit dans l’Art nouveau en Europe. Dans la péninsule ibérique, la Catalogne sera la seule a développer cette nouvelle approche. La venue du modernisme croît parallèlement avec l’expansion économique et la croissance sociale de cette région. Il s’avère également que ce mouvement s’affiche en même temps que le sentiment d’une identité catalane à travers l’étude de l’histoire.

En plus de sa créativité exceptionnelle, l’architecte catalan se démarque encore aujourd’hui par son héritage physique présent à Barcelone. Gaudí est le créateur de plusieurs chefs-d’oeuvre dont sept faisant parties du patrimoine mondial de l’Humanité de l’UNESCO. Ils se font appelés «Oeuvres de Gaudí».

Gaudí était passionné par son métier et il confectionnait la totalité de ses créations. Il veillait à ce que les aspects fonctionnels et décoratifs soient en ordre. Son architecture est reconnu, entre autre, pour les combinaisons de différentes techniques artisanales qu’il maîtrisait lui-même comme la céramique et la ferronnerie. Il a d’ailleurs implanté une nouvelle manière de traiter les matériaux composés de céramiques brisées, le trencadis.

parc-guell

À son apogée, la personnification des créations d’Antoni Gaudí s’inspire principalement de ses observations basées sur la nature. Il intègre des surfaces géométriques dites réglées, c’est-à-dire, ondulantes et asymétriques. On constate une absence d’angles droits dans ses oeuvres. Il parvient à un style organique toujours influencé par la nature mais qui est, grosso modo, la parfaite combinaison entre la tradition et l’innovation.

Ses réalisations connurent un succès international. Elles ont eu des influences sur les mouvements artistiques suivants dont celui du surréalisme de Salvador Dalí, du collage artistique, du futurisme, du style informel et le brutalisme.

Source:

http://www.gencat.cat/culturcat/portal/site/culturacatalana/menuitem.be2bc4cc4c5aec88f94a9710b0c0e1a0/fr_FR/indexe746.html?vgnextoid=571eef2126896210VgnVCM1000000b0c1e0aRCRD&vgnextchannel=571eef2126896210VgnVCM1000000b0c1e0aRCRD&vgnextfmt=detall2&contentid=a98f110e279d7210VgnVCM1000008d0c1e0aRCRD&newLang=fr_FR

http://www.casamuseugaudi.org/cm-cast/docs_instit/gaudi.php?lang=0#

Une réflexion sur « L’homme derrière la Sagrada Familia »

  1. Un monument que Gaudí a créé, mais que l’on parle peu est le Palais épiscopal d’Astorga, situé dans la province de Léon. C’est l’une des rares œuvres de Gaudí en dehors de la catalogne. Ce monument fait partie du classement de bien d’intérêt culturel en Espagne depuis le 24 juillet 1969. Je vous invite à lire le lien ci-dessous qui explique la construction de cette œuvre que Gaudí a dû mener de front avec le Parc Güell à Barcelone.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_%C3%A9piscopal_d'Astorga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *