Le Mont Athos et les élections grecques

Le dimanche 25 janvier ont eu lieu des élections en Grèce. Or, si vous regardez attentivement la carte des résultats électoraux, vous verrez qu’il y a une petite région où les habitants n’ont pas voté: la péninsule du Mont Athos. 700 ans après le saccage des Almogavres dont nous avons parlé dans le cadre du cours, les moines qui habitent cette théocratie en plein XXIe siècle et au beau milieu de l’Union Européenne ne semblent pas avoir voté dimanche dernier ou, du moins, nous n’en avons pas les résultats. Voici la preuve :

atosSource : résultats des élections en Grèce de Lambrakis Press S.A. : http://ekloges2015.dolnet.gr/?lang=en

2 réflexions sur « Le Mont Athos et les élections grecques »

  1. J’aurais aimé trouver la raison pour laquelle cette région, et plus précisément les moines du Mont Athos n’ont pas voté, cependant, je n’ai trouvé aucune information.
    Cependant, en faisant mes recherches, je retrouvais souvent la même dénomination pour le Mont Athos qui est “la République monastique du Mont Athos”. Effectivement, tout comme la cité du Vatican, le Mont Athos constitue une entité légale indépendante du fonctionnement du pays où elle se trouve (Grèce), et cela d’après le traité de Lausanne de 1923. De plus, la Constitution grecque de 1926 leur donne droit à leur propre administration interne.

    Il est aussi intéressant de noter que lors de l’adhésion de la Grèce à l’Union Européenne, le statut de la République a été précisé dans un article du traité d’adhésion.

  2. Il est étonnant de constater à quel point certaines populations, les moines dans ce cas-ci, résistent à l’évolution. Ce qui est encore plus étonnant et plus choquant, c’est qu’aucune femme ne puisse mettre le pied dans cette région faisant pourtant partie de l’Union Européenne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *