FESTA DE SANT MEDIR : Une journée à ne pas manquer!

La naissance de cette belle tradition date du quatrième siècle, à Barcelone, plus précisément dans la municipalité de Sant Cugat del Vallès. Il y a deux personnages importants : Medir l’agriculteur et l’évêque chrétien.

La légende

Medir plantait des haricots sur sa ferme et vit, tout à coup, un moine passer à toute vitesse. Celui-ci évitait les soldats romains qui, à cette époque, persécutaient les chrétiens pour des raisons religieuses. Ce moine a forcé le fermier à ne pas mentir sur son emplacement si les soldats venaient le lui demander. Pendant que l’évêque continuait son chemin, les haricots que Medir avait semés fleurissaient. Quelque temps après, les Romains arrivèrent et demandèrent au fermier s’il avait vu le moine. Il dit la vérité, comme demandé. Le groupe de soldats ne le croyait pas. Pensant qu’il le protégeait le moine, ils ont capturé le fermier. Ils ont ensuite attrapé le moine, puis ont été torturés et tués ensemble. C’est pour cette raison que Medir est sanctifiée comme le saint des paysans.

Histoire d’un miracle

Au 19e siècle, Josep Vidal I Granès, un boulanger, pria le saint de le guérir de sa maladie. S’il guérissait, il promettait de visiter le Saint Medir à chaque année. Au bout d’un an, le miracle s’est produit. Le boulanger s’est rétabli et est allé en pèlerinage, le 03 mars, partant du quartier dans lequel il habitait: Gràcia. Il y a plusieurs versions de cette histoire Barcelonaise. Après son pèlerinage et en l’honneur de Saint Medir, le boulanger a distribué des haricots aux voisins et aux personnes qui l’accompagnaient. Dans d’autres versions, les gens parlent de l’utilisation de bonbons livrés de la même manière que les haricots.

L’important est que cette belle tradition, qui rend les petits et les grands très heureux, se poursuive et reste un incontournable.

Fête à Barcelone au XXI siècle 

Beaucoup de gens, bien que peu soient des touristes, se retrouvent dans le quartier de Gràcia à Barcelone, pour célébrer cette tradition qui a une particularité exquise : elle est remplie de bonbons! Oui, il y a des bonbons de toutes les tailles, de saveurs, et de couleurs. Beaucoup restent collées aux semelles des chaussures et aux roues des calèches. Des tonnes des bonbons sont lancés au public.

Quelques Curiosités…

  • Ce défilé a principalement lieu dans trois quartiers : Vila de Gràcia, Sarria et La Bordeta.
  • Il est divisé en défilé du matin et du soir
  • Les castells de chacune des villas inscrites participent à cette tradition 100 % Catalane.
  • « Les Colles » sont des camions et de calèches qui distribuent les tonnes de bonbons aux participants. Ils sont toujours distribués de la même manière grâce à l’organisation de l’événement et à un protocole établi.
Drapeau des Colla Sant Medir 1960- source: http://comenius-legends.blogspot.com

Le Corps du drapeau : composé de 3 coureurs, dont l’un porte le drapeau du Colle principal. Ensuite, le pèlerinage se poursuit sur des chevaux, des chars et des camions suivis par un troupe de musique traditionnelle.

Avant le défilé, il y a aussi la bénédiction des bonbons, organisée par la fédération principale. Il y a une messe pendant laquelle quelques paniers avec des bonbons sont présentés pour être bénis.

C’est une fête où vous pourrez profiter en famille et où des générations entières se rencontrent pour renforcer cette ancienne et belle tradition.

Sources:

Ajuntament de Barcelona. Cultura popular. [En ligne] http://lameva.barcelona.cat/culturapopular/es/fiestas-y-tradiciones/sant-medir [consulté le 21 octubre 2019]

Federació de Colles de Sant Medir. Mise à jour en 2017. [En ligne] http://www.santmedir.org/

[consulté le 21 octobre 2019]

Generalitat de Catalunya. Patrimoni festiu de Catalunya. [En ligne] http://patrimonifestiu.cultura.gencat.cat/Festes-i-elements-festius-catalogats-o-declarats/Altres-festes/La-festa-de-Sant-Medir

[consulté le 21 octobre 2019]

Wikipedia. Mise à jour en 2019. [En ligne] https://es.wikipedia.org/wiki/Fiesta_de_San_Med%C3%ADn

[consulté le 21 octobre 2019]

3 réflexions sur « FESTA DE SANT MEDIR : Une journée à ne pas manquer! »

  1. Merci Laura de m’avoir fait découvrir cette merveilleuse tradition ! La Catalogne ne cesse de me surprendre avec ses nombreuses fêtes et traditions ancestrales. Le thème des bonbons m’a un peu fait penser à Pâques ou à la fête d’Halloween, bien que cette dernière ait aussi son équivalente catalane, soit la Castanyada. Parfois il me semble que la Catalogne, en marge du reste de l’Occident, a concocté son propre calendrier, avec ses propres fêtes et rituals tout au long de l’année, et qu’elle pourrait très bien se passer des fêtes plus universelles en Occident, devenues par ailleurs très commerciales aujourd’hui. J’espère pouvoir assister à la Sant Medir l’un de ces jours !

  2. Merci pour ton article Laura! Suite à la lecture de ton article, j’aimerais bien un jour pouvoir vivre cette merveilleuse tradition catalane. J’ai bien apprécié le fait que cette légende a traversé le temps pour ensuite créer une fête célébrée par tous, une fête qui rassemble jeunes et moins jeunes.

  3. Superbe article Laura!
    C’est fascinant de voir à quel point les religions peuvent affecter nos célébrations. Que ce soit les fêtes pratiquées ici (Noël, Pâques, l’Halloween par exemple), ou encore les festivals (comme celui de l’Aquelarre), on voit que peut importe les croyances religieuses de ceux les fête, ces évènements ont en général toutes des origines religieuses. Comme Diego l’a mentionné dans son commentaire, il y a une ressemblance avec l’Halloween et le fait de donner des bonbons aux passants, mais sa singularité rend cette célébration tout autant, peut-être voir plus, intéressante.
    Ce qui est encore plus intéressant, c’est de voir que selon la légende, les “offrandes” auraient s’agit d’haricots, alors que dans la fête, ce sont des bonbons qui sont distribués. Est-ce que l’on peut dire qu’il y a eu une modification afin d’aller rejoindre plus de gens? Je crois que nous serions d’accord de dire que recevoir de bonbons semble plus attrayant que de recevoir des centaines d’haricots.
    Bref, moi qui adore les fêtes traditionnelles, je serais bien intéressée de voir cette célébration un de ces jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *