Tradition de décembre en catalogne: une crèche et… un Caganer!

À la recherche des traditions catalanes, j’en ai trouvé une qui m’a laissé bouche bée, non seulement par la surprise qu’elle m’a donnée, mais du divertissement que cela m’a causé. La plupart des gens ne pensent guère à ces petits détails qui rendent un pays, une région ou une ville culturellement riche et diversifiée.

En décembre, nous pouvons trouver des crèches de différentes tailles, avec de nombreux accessoires et différents personnages. Ces derniers, appartiennent strictement à la naissance du fils de Dieu. Parmi les plus connus on retrouve Jésus, Marie ou Joseph, ainsi que des anges, des bergers et des moutons. En Catalogne, cette tradition change un peu et implique un personnage plutôt drôle : Le Caganer!

Ce petit personnage est un paysan vêtu de manière traditionnelle catalane : il porte un pantalon bleu, une chemise blanche et une barretina (chapeau rouge) et date de l’époque baroque, entre la fin du XVIIe et le XVIIIe siècle. Sa particularité est assez génial! le petit homme est dans la position typique pour faire caca… oui les amis! Il est assis, son pantalon est baissé (on peut voir ses fesses) et tout sous lui, un caca à terre. Dans la crèche, il est cachée derrière un arbre. Il faut mentionner que l’église est consciente et d’accord avec la place qu’il a dans le paysage.

 Il est apparu pour la première fois peint sur des carreaux, en tant que personnage, dans certaines histoires. Avec le temps, il a commencé à avoir une partie importante dans la crèche.

Cette tradition est attribuée à la conviction qu’elle donne de la chance et de la prospérité à l’année suivante, car les matières fécales sont un fertilisant pour la terre. En général, il est considéré comme une figure amusante.

Il y a beaucoup de variances et personnifications de ce petit homme. Des vedettes du football, des présidents ainsi que des chanteurs ont été créés en tant que caganer. Le petit bonhomme est un des favoris pour beaucoup, à tel point qu’il y existe une association, les Amics del Caganers, qui sont chargés de faire connaître cette tradition.

Vous savez maintenant quel nouveau personnage peut faire partie de votre crèche en décembre pour vous remplir de fortune et de prospérité!

Sources:

Ajuntament de Barcelona. Cultura popular. [en ligne] https://lameva.barcelona.cat/culturapopular/es/fiestas-y-tradiciones/personajes-y-elementos-festivos/caganer [consulté le 21 octobre 2019]

El Web de l’Associació Amics del Caganer. Mise à jour en 2019. [en ligne] https://www.amicsdelcaganer.cat/ [consulté le 21 octobre 2019]

Wikipedia. Mise à jour en 2019. [en ligne] https://es.wikipedia.org/wiki/Caganer [consulté le 21 octobre 2019]

3 réflexions sur « Tradition de décembre en catalogne: une crèche et… un Caganer! »

  1. Je connaissais cette tradition grâce au cours de langue catalane CTL 1901, cependant, je me souviens que bien avant cela j’étais tombé par hasard (sur internet) sur une photo d’un Caganer, et j’en avais été tout aussi choqué que surpris. Je ne savais pas qu’il y avait une thématique realiée à la fertilité de la terre, cela me fait découvrir un autre aspect de la tradition. Ce que j’avais retenu, c’est que le caganer est censé nous rappeler que nous sommes tous mortels, pris dans un corps mortel, jusqu’à tant que notre âme quitte ce monde ; c’est pour cette raison, me semble-t-il, qu’il est placé dans les autels et les crèches, qui sont des symboles de spiritualité. Je suis donc d’accord avec toi pour dire qu’il est tout aussi amusant que moralisant !

  2. Cet article est intéressant et curieux, il me rappelle la tradition de la crèche qu’on a en Colombie où on représente la naissance du fils de Dieu, mais aussi comme c’est l’arrivée du Nouvel An, certaines familles en profitent pour ajouter leur touche en ajoutant de petits cochons, de coqs ou de maisons jaunes dans le but que cela leurs porte chance et fortune pour l’année suivante.

  3. J’avais déjà vu ces petites figurines dans des boutiques en Espagne. J’avais trouvé ça plutôt cocasse sans jamais vraiment me demander ce qu’elles représentaient. Je pensais que c’était plus une critique de la société et non un symbole pour la fortune! Article très interessant, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *