lucrècia borja

Lucrecia Borgia est une femme du XVe siècle, d’origine valencien. Elle fait partie de la fameuse famille Borgia, dans laquelle son père était le Pape Alexandre VI. Il est important de mentionner que la communication entre les membres de cette familles se faisait principalement en valencien.

Lucrezia Borgia. Alfred W. Elmore, R.A. (1815-1881). Oil On Canvas, 1863.

Cette femme a eu une vie tragique, car dès ses 14 ans, elle a été obligée de se marier avec Giovanni Sforza, qui était évidement plus âgé qu’elle. Ce mariage avait un intérêt politique, puisque le Pape voulait faire une alliance avec une famille de Milan. Cependant, ces intérêts ont changé et le mariage a été annulé 4 ans après, mais c’est à partir de ce moment que la réputation de Lucrecia va prendre un gros coup lorsque Giovanni va dire qu’elle avait des relations incestueuses avec son père (le Pape Alexandre VI) et ses frères.

Ensuite, un an après, un deuxième mariage est planifié pour Lucrecia. Cette fois, les intérêts de son père étaient sur les territoires du sud, soit le Royaume de Naples. Pour cette occasion, Lucrecia se mariait avec Alphonse d’Aragon, homme de son âge et fils illégitime du roi de Naples. Toutefois, les politiques d’alliance ont rapidement changé et les intérêts sur Naples se perdent. En même temps, de rumeurs sortent disant que le frère de Lucrecia était jaloux de la relation qu’elle avait avec son mari, puisque une nuit de juillet de 1500, il envoi des hommes attaquer Alphonse, mais ils ne réussissent pas à l’assassiner. Cependant, Cesar Borgia planifie un autre attentat, et fini par tuer Alphonse d’Aragon dans sa propre maison lorsqu’il a menti à Lucrecia, pour le laisser seul et qu’un homme de confiance l’exécute.

Cesar Borgia

Finalement, les Borgia obtiennent une mauvaise et sombre réputation et lorsqu’ils essayent de marier Lucrecia avec le duc de Ferrara, la famille de celui-ci refuse au début. Toutefois, les Borgia avaient énormément de pouvoir et réussissent à concrétiser un mariage pour une troisième fois, mais dans celui-ci, son frère gardera ses distances. Ensuite, Lucrecia partira vivre à Ferrara, une ville situé au nord de l’Italie actuelle, où elle passera les dernières années de sa vie. Enfin, elle va mourir en 1519, à l’âge de 39 ans.

Donc, de manière résumé un peu voir ce que Lucrecia représentait pour sa famille: une monnaie d’échange. Il est évident que la plupart de décisions ont été prise sans consentement. Alors, on peut dire que la vie de Lucrecia était malheureuse.

Sources:

https://es.wikipedia.org/wiki/Lucrecia_Borgia

https://www.nationalgeographic.com.es/historia/lucrecia-borgia-leyenda-negra-hija-papa-alejandro-vi_14138

https://www.portalsolidario.net/ocio/visu/biografia.php?rowid=6839

3 réflexions sur « lucrècia borja »

  1. Très tragique la vie de ce personnage valencienne. Même si dans ce temps on sait que les choses se faisaient de cette manière, on peut voir que ce personnage féminin n’a pas servie que comme un objet pour sa famille, pas seulement pour ses parents, mais aussi pour son frère. J’avais déjà entendu parler un peu de ce personnage historique et du machiavélisme qu’il habitait dans sa famille. D’ailleurs, il y a un roman écrit pour l’auteure espagnole Carmen Barbera où elle décrit une Lucretia Borgia victime de sa propre famille.

  2. Un article très intéressant qui laisse voir un autre pan de l’histoire. En effet, la mauvaise réputation des Borgias, qui a d’ailleurs laissé ses traces dans l’histoires cinématographiques d’Hollywood, laisserait à croire que tous les membres de la famille étaient corrompus. Cependant, ton article m’a fait voir un volet de l’histoire que je ne connaissais pas ; en même temps, il y aurait de quoi s’attendre à ce genre de manipulations, surtout envers les femmes, au sein des sociétés européennes de la Renaissance. Cela m’étonne, néanmoins, qu’avec toute l’ingéniosité dont on fait preuve plusieurs grandes femmes de cette période, comme Ermessenda quelques siècles plus tôt, Lucrecia Borgia n’ait pas cherché des stratagème pour gagner plus de pouvoir…

  3. Merci, Jorge pour cet article. On voit que la vie de cette femme est vraiment triste et difficile. La valeur qu’avait sa famille pour elle était, comme tu l’as bien dit, un objet d’échange. Malheureusement et malgré les siècles qui ont passé, quelques hommes ou familles continuent avec une pensée similaire. Le patriarcat est encore une idée très forte dans la tête des êtres humaines par tout dans la planète. Je ne sais pas quand ça va pourvoir s’etreindre de notre culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *