On soupe où ?

Chaque année la même question. Où allons-nous souper pour ma fête ? Il faut trouver un restaurant qui plait à tous. Prendre en considération certaines restrictions alimentaires, les allergies. Bref, c’est la galère et nous finissons toujours à la même place. 

Cette année, nous avons trouvé du premier coup le resto idéal. Nous sommes allés au nouveau restaurant espagnol dans Rosemont : Bo’ Dégât.  

Nous étions un groupe de huit personnes. À notre arrivé, la table était prête et Carmen notre hôte nous a tous reçus de manière chaleureuse. On commence alors avec les olives et les apéros. Le menu comporte quelques choix de cocktail comme le mojito, le gin-tonic, le bloody cesear. Pour les amateurs de vermouth, il y a une bonne variété de combinaisons possibles qui ont l’air aussi délicieuses les unes que les autres. Pour le gin-tonic, Carmen l’apprête à sa façon avec un gin québécois, le Saint-Laurent.

L’apéro

Pour le choix de tapas, lors de la réservation, on nous avait informés de la possibilité d’avoir un menu dégustation. Ce menu permet de gouter plusieurs tapas typiques qui s’accordent bien ensemble. Nous avons rajouté à ce menu la tortilla espagnola, parce que c’est mon préféré ! 

On commence le repas avec le pain aux tomates et les chorizos iberico. Par la suite, les patatas bravas, les croquetas de jamón, la bomba, la petite salade de tomates, les brochettes d’agneau avec les chips d’aubergine qui fondent dans la bouche. La grande finale, la boule de ganache au chocolat avec fleur de sel.

Comment d’écrire tous ces plats ? Tout simplement miam miam miam!!! Le repas était divin du début à la fin. Toutes les saveurs traditionnelles avec quelques touches de la maison. Tout était parfait. Parfois, on mange des plats au restaurant et certains seront meilleurs que d’autres. Même décevant, mais dans ce menu dégustation chaque plat était aussi bon que le précèdent. 

Au niveau du service, chaque assiette est apportée individuellement ce qui, je trouve, donne la chance d’apprécier chaque saveur. Parfois, en Espagne, lorsqu’on commande des tapas, tous les plats arrivent en même temps alors tout le monde se lance dans les assiettes, sans toujours savoir ce qu’on mange. Et on mange et mange sans prendre le temps. La formule que nous propose Carmen est parfaite. Elle permet non seulement de déguster, mais aussi de profiter des gens avec qui nous sommes. L’arrivée des plats étant espacés d’une quinzaine de minutes et plus. On peut déjà entendre certains sceptiques dire que l’attente doit être longue. Quoi ? Quinze minutes ? Mais je vous le dis, c’est une formule parfaite. Et l’anticipation du prochain plat nous fait saliver d’avance !

Pour la quantité, pour moi j’en ai plus que suffisamment. Le nombre de choix proposé était juste assez pour avoir bien mangé et ne pas être plein comme un boudin à la fin. En fait, j’aurais pris plus de croquetas, mais ça, c’est de la gourmandise et aussi parce que c’était trop bon ! 

Pour ce qui est du restaurant. C’est un endroit charmant, pas très grand, donc je conseille de faire une réservation pour un plus grand groupe. Sinon, plusieurs couples mangeaient au bar, ce qui doit rendre l’expérience tout autre, mais tous aussi typique. Carmen est une hôte qui s’occupe merveilleusement bien de ses clients. On se sent accueilli et on ne se sent pas pressé de quitter les lieux. Nous sommes arrivés pour 18 h 30 et sommes repartis vers 23 h 30. Huit filles ensemble, ça jase ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *