Lluís Llach et le catalan

37449

Lluís Llach est un chanteur catalan, né à Gérone en 1948. Dès son jeune âge, il est rapidement initié à la musique. Il compose ses premières mélodies à l’âge de 6 ans, d’abord à la guitare et par la suite, au piano.

Il est très apprécié, en Catalogne, pour sa musique,  mais également pour son engagement moral et politique.

En 1967, Lluís Llach devient la dernière recrue du groupe Els Setze Lutges. D’ailleurs, Maria del Mar Bonnet est une des membres de ce regroupement des grands de la chanson catalane. Ce groupe était composé de chanteurs d’expression catalane qui tentaient d’encourager la Nova Canço et de normaliser l’usage du catalan dans l’univers de la musique moderne.

La Nova Canço est un mouvement artistique et musical sous le franquisme. Il avait pour but de promouvoir l’utilisation du catalan dans le monde des chansons. En plus, la musique permettait de dénoncer les injustices sociales qui régnaient en Espagne à cette époque.

Lors du franquisme, il compose la chanson l’Estaca qui sera l’hymne catalan de la résistance et le symbole de la liberté. Elle est un appel à la mobilisation et à la solidarité pour vaincre l’oppression.

Dans les années 1970, on interdit ses concerts en Espagne sauf en Catalogne, pendant quatre ans. Cette sanction fut causée par des propos contre Franco qu’il a tenu lors d’un concert à Cuba. Il devra s’exiler à Paris où il donnera de nombreux concerts.

La mort de Franco  marquera son retour en Catalogne.

Source:

Lluís Llach – Culturcat.

Wikipédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *