Restaurant les Pyrénées, fier point de rencontre des catalans à Montréal !

Restaurant situé en plein cœur du Vieux-Montréal, cet endroit vous   transportera en méditerranée, plus précisément en territoire nord-catalan. Vous y découvrirez, au-delà d’une cuisine raffinée et savoureuse, une ambiance chaleureuse. Moi et trois de mes amis sommes partis à la découverte de cette gastronomie pour y apprécier de nouveaux plats qui nous sont méconnus, mais aussi pour y comprendre une culture immense qui s’y rattache.

Après avoir mangé de bons plats que nous avons appréciés, nous avons discuté avec Jeremy, fier catalan d’origine, qui travaille au restaurant depuis plus de 4 ans. D’origine basque du côté de sa grand-mère, et catalane de ses parents, il nous a fait découvrir le côté historique et culturel du restaurant.

En premier lieu, l’endroit aborde fièrement les couleurs de la catalogne. Même de l’extérieur vous allez retrouver l’endroit facilement grâce à ses drapeaux catalan et français. Si vous appréciez le bon vin sachez qu’une sélection catalane s’y trouve avec des origines perpignanaises, entre autres. En lui demandant quels étaient les autres éléments rattachés à la catalogne, Jeremy a porté à notre attention plusieurs petits détails qui nous avaient échappés. Par exemple, le logo du restaurant, en plus de ses couleurs jaune et rouge, représente le pic du Canigou, sommet emblématique des Pyrénées situé dans le Conflent, vu du haut. (Comme sur une carte topographique). Avant de continuer dans la discussion, Jeremy a pris le soin de « nous payer la traite » comme on dit en québécois en nous faisant boire la boisson par excellence : le Muscat de Rivesaltes. Ce vin était autrefois servi durant les occasions spéciales et est de nos jours plus banalisé et se boit plus régulièrement. L’histoire ne s’arrête pas là. Le Muscat était le contenu, mais il manquait le contenant. Pour rester dans la thématique catalane, nous avons bu le vin dans un puru catalan. Ce genre de carafe a la particularité d’avoir un long bec verseur qui se boit à la main tendue (voir photos) directement dans la bouche. Une expérience amusante et inoubliable!

Lorsque je lui ai demandé quelle était la proportion de catalan versus de québécois qui fréquentait le restaurant, il m’a répondu qu’il y avait environ 2/3 de la clientèle qui était québécoise et/ou non d’origine catalane et l’autre tiers étant des gens de la grande famille catalane. Le premier groupe fréquente le restaurant pour y faire une découverte gastronomique tandis que le deuxième utilise le restaurant comme quartier général des catalans de Montréal. Des assemblées de groupes catalans se rencontrent annuellement ou bien lorsqu’un catalan établit au Québec reçoit sa famille en visite de la catalogne, pour ne pas trop les dépayser, les invites dans ce restaurant.

Entre temps, un des cuisiniers se joint à notre conversation pour partager sa culture. Aussi originaire des Pyrénées, il vient à point pour répondre à ma prochaine question. Je lui demande quelles sont les particularités qui rendent unique les plats de la catalogne du Nord par rapport à la gastronomie française en générale ou même du reste de la catalogne. Ce dernier et Jeremy sont unanimes : ce qui fait la particularité de leur cuisine ce sont leurs viandes. Les viandes ainsi que les produits de la mer font partis de l’alimentation des catalans et c’est ce qu’ils ont voulu transmettent à travers leur menu. La partie végétarienne de leur menu n’est pas aussi présente en catalogne, mais on m’a expliqué que, dans un souci de plaire à une clientèle plus large, qu’il fallait faire des ajustements. De plus, du fait que le restaurant se trouve au Québec et que certains produits se trouvent qu’en catalogne, ils doivent composer avec des contraintes de disponibilités des produits ainsi que de prix. Ils ont ajouté aussi que dans le menu il y manquait peut-être certains éléments auxquels ils auraient, eux, voulu retrouver. Ils pensent a deux plats en particulier, qui ne sont pas dans le menu, mais qui sont disponibles sur demande. Il s’agit des bols de picolat (boulettes de viande avec haricots) et d’un dessert incontournable : les bougnettes (type de beigne). Tous deux plats roussillonnais, ils seront vous charmer ! (parole de chef!)

En terminant, ça l’a été une expérience formidable tant pour nos papilles gustatives, que pour notre enrichissement personnel sur la culture catalane. Je conseil fortement ce restaurant si vous aussi vous voulez en apprendre plus sur la gastronomie des Pyrénées et de sa culture en générale. Ambiance décontractée et agréable, ce fut une très belle sortie entre amis.

ps:

Kim, Sabrina, Didier et Moi (Damien) avons tous essayé des plats différents et voici nos appréciations : 

Kim, tes appréciations sur le calmar farcis au boudin noir : «Délicieux! Un bon agencement des goûts. J’en aurais pris une deuxième portion!».

Sabrina, tes appréciations sur le confit de cuisse de canard : «Très gouteux! Une belle présentation dans l’assiette avec une portion raisonnable».

Didier, tes appréciations sur la quiche aux poireaux : «Savoureuse! L’accompagnement avec une salade se marie bien avec la pièce de résistance qu’est la quiche».

Damien, mes appréciations sur la morue grillée : « Excellente! L’assiette est très colorée et le poisson fond dans la bouche!».

En terminant, notre appréciation du dessert du jour, le sabayon aux pommes caramélisées : «Wow! Frais et léger, ça termine bien un bon repas!».

unspecified12unspecified13unspecified11unspecified9unspecified8unspecified7unspecified5unspecified4unspecified2unspecified3unspecified1unspecified10unspecified6unspecified

4 réflexions sur « Restaurant les Pyrénées, fier point de rencontre des catalans à Montréal ! »

  1. C’est génial qu’il y ait un restaurant catalan à Montréal (et avec d’aussi bonnes critiques, il se classe d’ailleurs au 26e rang sur plus de 4500 restaurants à Montréal sur Trip Advisor)! J’ai adoré lire ton article et j’irai définitivement essayer ce restaurant bientôt; les photos donnent envie! Jeremy a vraiment été généreux de vous donner tant d’informations, il devait être fier de partager cette culture avec vous. Et puis, je trouve aussi très intéressant que ce restaurant arrive à plaire aussi bien aux Catalans habitant maintenant au Québec qu’aux Montréalais. Il me semble important que les ajustements nécessaires ne dénaturent pas la cuisine et la tradition catalanes et cela semble réussi! Superbe idée d’article, vraiment. 🙂

  2. Je ne connaissais pas l’existence de ce restaurant avant de lire cet article. Dès les premières lignes, je me suis dit qu’il fallait que je l’essaie. L’ambiance familiale et sociale est très intéressante. Jeremy et le cuisinier semblent très fiers de leur origine catalane et semblent facile d’approche. Ainsi, non seulement la nourriture est bonne, mais la compagnie également. Ce sera un souper enrichissant pour les papilles gustatives et notre culture personnelle. Merci pour cet article!
    Fait rigolo, le puru catalan ressemble à un ballon à deux embouchures utilisé en chimie

  3. J’ai bien aimé ton article. Venant de Québec, je suis habituée d’aller manger dans des restaurants italiens, asiatiques ou encore français, mais dont tous les employés ou presque sont des québécois. Depuis mon déménagement à Montréal, j’ai eu la chance de gouter à des vrais mets cuisinés par des vrais locaux. Il est évident que la différence est marquante. Pour cette raison, je trouve super que des vrais natifs de la Catalogne, nous partage non seulement leur connaissance gastronomique, mais aussi leur culture. Le résumé de ta soirée me rappelle bien mon séjour en Espagne. La grande majorité des espagnols sont selon moi des gens hyper chaleureux et accueillants et j’ai cru les reconnaître dans ton article. J’adore ce type de sortie enrichissante ! Merci pour cette belle découverte, j’ai bien hâte d’y aller !

  4. WAOUH !!! Mais ton article est F.O.R.M.I.D.A.B.L.E. Je te jure qu’au fil de la lecture, tu m’as donné l’eau à la bouche et une envie folle d’aller manger dans ce resto. Tes photos sont aussi très réussies. Je t’avoue avoir été un peu surprise en les voyant, car après avoir lu ton article je m’attendais plus à une ambiance de cantine familiale et non pas à une ambiance plus chic. Enfin, merci pour tout de nous avoir fait découvrir ce restaurant, c’est certain que j’irai y faire un tour avec des amis bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *