La Sorcellerie en Catalogne

La iconografia que s'ha perpetuat al llarg de la història: una bruixa a cavall d'una escombra

Dans la culture populaire catalane, on peut trouver plusieurs légendes ou les personnages mis de l’avant étaient des sorcières. Durant le Moyen-âge, l’Église alimentait la croyance de ces êtres parmi la population. En réalité, le pouvoir ecclésiastique avait tendance à blâmer les sorcières de tous les problèmes survenu dans leur communauté.

Les cas de sorcellerie se produisaient surtout dans les périodes ou les populations vivaient des périodes dures, comme lorsqu’il y avait des invasions de sauterelles, des épidémies ou de la famine. Il y a eu de nombreuses exécutions et d’actes de tortures envers des femmes car celles-ci ne cadraient pas dans la société au même titre que les hommes. Dans plusieurs cas, le plus choquant était que les femmes persécutées n’étaient que des guérisseuses ou des sages-femmes!

WitchTorture

 

 

 

TortureWitchExecutionExécution

En fait, c’est aux XVIe et XVIIe siècles que la plupart des procès se sont tenus. Il s’agissait d’un temps ou la crise sociale, économique et religieuse régnaient. Entre 1616 et 1622, il y a environ 400 femmes qui furent accusées puis exécutées pour sorcellerie. Certaines d’entre elles auraient même admis avoir participé au Sabbat. Le Sabbat était un rituel ayant lieu dans le plus profond des bois ou les sorcières se réunissaient pour provoquer des intempéries qui auraient pour but de nuire aux communautés.

WitchSabbat

La population croyait fortement au pouvoir que pouvait avoir ces femmes et faisait tout pour se protéger d’eux. Les gens se défendaient en faisant bénir leur maison ou des objets, en plaçant des croix en feuilles de palmier devant leur porte, en lavant leur lingerie à l’eau de sept fontaines différentes et avec bien d’autres techniques toutes autant superstitieuses les unes que les autres.

WitchCrossCroix en feuilles de palmier

D’autre part, certains faisait appel a des visiteurs de sorcières. Ces individus avaient tendance à profiter de la crédulité du peuple en se faisant passer par des professionnels de la reconnaissance des sorcières. En fait, ils devaient chercher des marques sur la peau des femmes soupçonnées, en frottant leur peau à l’aide d’eau bénite. Selon les dires ces traces seraient laissées par le diable lors d’un pacte pour obtenir des pouvoirs. Dans les faits, ces traces s’avéraient être que des verrues ou des taches de naissances.

Witch1À la recherche de marques

En résumé, la sorcellerie semble avoir été un outils complet pour les classes influentes de la société. Par celui-ci, ils ont pu détourner l’attention de nombreux problèmes au prix de la vie de plusieurs individus innocents. Malheureusement, comme dans plusieurs moments de l’histoire les plus persécutés furent les femmes.

https://ca.wikipedia.org/wiki/Mitologia_catalana_sobre_bruixes

http://www.gencat.cat/culturcat/portal/site/culturacatalana/menuitem.be2bc4cc4c5aec88f94a9710b0c0e1a0/fr_FR/index2e85.html?vgnextoid=f5b65c43da896210VgnVCM1000000b0c1e0aRCRD&vgnextchannel=f5b65c43da896210VgnVCM1000000b0c1e0aRCRD&vgnextfmt=detall2&contentid=4a66352101fd7210VgnVCM1000008d0c1e0aRCRD&newLang=fr_FR

http://marmotton66.e-monsite.com/pages/mythes-et-legendes/so.html

 

 

Une réflexion sur « La Sorcellerie en Catalogne »

  1. La Catalogne comme tant d’autres pays européens et américains se sont adonnés à un moment de leur histoire à la chasse aux sorcières par ignorance et peur. Certaines pratiques jugées sorcières sont au fait des croyances populaires alimentés par la peur du diable et du mauvais sort. La mémoire collective a contribué largement au phénomène de la crainte erronée de la magie, des pratiques occultes et de la magie. Cet état de fait est commun à plusieurs sociétés àa travers plusieurs époques et à traversé pas mal de civilisations, jusqu’à sa remise en cause progressive par la société moderne. Toutefois la magie noire comme la magie blanche continue à être pratiqué par certains société comme le vaudou bien sur on brûle plus les sorcières. Donc la chasse aux sorcières surtout que par sorcière on entend comme vous le dites guérisseuse, sage-femme, parfois femme simple d’esprit ou “folle” est un fait commun a plusieurs société rien qu’on pensant à ce qui s’est passé à Salem aux USA on a la chair de poule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *